-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d'effectifs. Elle se compose de deux brigades incluant une unité d'artillerie, de deux bataillons du génie, d'un bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance), de deux unités logistiques et de trois groupes de Systèmes de Communication et d'Information (CIS). Une troisième unité logistique, une unité de la Police Militaire, une unité Information Operations, le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE), une unité Field Accomodation (FAU), un groupe Movement Control (MCG) ainsi que quatre camps d'entraînement et un centre de formation destinés aux troupes terrestres complètent le dispositif.

Quelque 10 500 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s'entraîner pour les opérations à l'étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, et ce sur terre comme sur mer : participation à la coalition de l'OTAN dans les pays baltes, appuis en Afghanistan, à l'armée irakienne et à la coalition en Irak, appuis au Mali, Boarding team à bord de navires, participation aux PPM dans divers pays africains.

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales. Ces dernières effectuent un large éventail de missions. Les troupes terrestres offrent également un appui à notre population et assurent ainsi notre défense.

La devise de cette composante est With people, amongst people and for the people parce que ses militaires sont toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec leurs collègues, ils sont en contact direct avec les civils et leurs opposants. Leurs missions constituent des défis à relever en permanence.

Le Quartier Général de la Brigade Motorisée

Bataillon 12 de Ligne Prince Léopold-13 Ligne (Spa), Bataillon Carabiniers Prince Baudouin-Grenadiers (Bourg-Léopold), Bataillon Libération-5 Ligne (Bourg-Léopold), Bataillon de Chasseurs Ardennais (Marche-en-Famenne), Bataillon 1/3 Lanciers (Marche-en-Famenne), Bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance) (Heverlee), Bataillon d'Artillerie (Brasschaat), Bataillon 4 Génie (Amay), Bataillon 11 Génie (Burcht), 4 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Marche-en-Famenne), 10 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Bourg-Léopold), 4 Bataillon Logistique (Marche-en-Famenne), 18 Bataillon Logistique (Bourg-Léopold)

Le Quartier Général de la Special Operations Regiment

2 Bataillon de Commandos (Flawinne), 3 Bataillon de Parachutistes (Tielen), Special Forces Group (Heverlee), Centre d'Entraînement de Commandos (Marche-les-Dames), Centre d'Entraînement de Parachutistes (Schaffen), 6 Groupe Systèmes de Communications et d'Information (Peutie)

articles récents

Le défilé militaire: les chiffres

Les 18 et 19 juillet, on ne compte plus les têtes et les véhicules à la caserne de Peutie. A l’approche de la Fête nationale, nos troupes se préparent pour le grand défilé. Une délégation française est aussi de la partie pour présenter ses nouveaux véhicules de combat Griffon dimanche.

21 juillet : le passé et le futur comme thème central

Cette année, le Musée royal de l'armée formait le décor de la conférence de presse consacrée à la Fête nationale. En plus du défilé traditionnel et des festivités, la Défense commémorera cette année le 75e anniversaire de la libération de la Belgique. L'avenir n'en est pas pour autant oublié : la jeunesse sera aussi largement représentée ce 21 juillet.

Le Raven, double zéro sept de l’espace aérien

Patrouiller dans un environnement instable : une tâche que les militaires belges accomplissent quotidiennement dans la province afghane de Mazar-e-Sharif (MeS). Les véhicules blindés Dingo, un armement lourd ainsi qu’une solide dose de connaissances tactiques constituent autant de facteurs qui font toute la différence sur le terrain. Et grâce au Raven, un drone de haute technologie, l’espace aérien fait dorénavant partie de la zone d’observation des militaires sur place.

Familiarisation avec le nouveau matériel

Le 24 juin dernier, le général-major Thys, chef de la Composante Terre, se familiarisait avec les véhicules achetés dans le cadre du partenariat stratégique avec la France. Près de Paris, il découvrait les possibilités du Griffon lors d’un essai pointu organisé sur le terrain d’entraînement de la Section Technique de l’Armée de Terre.

Quatre nouveaux alliés adhèrent à des projets internationaux de munitions

Dans le domaine des munitions, deux initiatives internationales en cours accueillaient chacune deux nouveaux alliés lors de la réunion des ministres de la Défense organisée le 26 juin dernier au siège de l'OTAN à Bruxelles. Il s'agit d'une nouvelle extension de deux projets réussis visant à rendre l'achat et le stockage des munitions plus simples et moins onéreux.

Pages