-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d’effectifs. Elle se compose de deux brigades avec une unité d’artillerie, deux bataillons du génie et des troupes de reconnaissance. Trois unités logistiques et trois groupes de télécommunication (CIS), ainsi que quatre camps d’entraînement et un centre de formation destiné aux troupes terrestres complètent la liste.

Au total, 12.000 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s’entraîner pour les missions à l’étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, sur terre comme en mer : coaching en Afghanistan, déminage au Liban, formation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, sécurité au Mali, embarquement sur navires…

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales et effectuent un large éventail de missions. Sur le territoire belge également, les troupes terrestres offrent un appui à la population et assurent la défense du pays.

Leur devise est With people, amongst people parce qu’un militaire de la Composante Terre est toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec ses collègues, il est en contact direct avec civils et opposants. Sa mission est un défi permanent.

articles récents

Carabiniers-Grenadiers et frères d'armes au combat

En Champagne française, un peloton du Bataillon Carabiniers Prince Baudouin - Grenadiers s'entraîne depuis plus d'une semaine. Ceci avec la collaboration de son unité sœur, le 152e Régiment d'infanterie de Colmar. Les exercices ont lieu sur les terrains de Mailly-le-Camp.

Le commandant de la MINUSMA explique la mission

Au Mali, une force de l’ONU est également active : la MINUSMA. Son chef militaire est le général-major belge Deconinck. En ce début d’année, il prenait la parole devant les journalistes et sur radio Mikado, station de la MINUSMA, afin de détailler les priorités opérationnelles de cette force ainsi que les défis pour 2018.

Souhaitez-vous faire partie de l'équipe nationale ?

Les Diables Rouges et l'équipe olympique belge ne sont pas les seuls à repousser leurs limites pour défendre notre pays. Nos 30 000 collaborateurs donnent quotidiennement, et souvent loin de chez eux, le meilleur d'eux-mêmes pour vous protéger. Afin de poursuivre l’effort, nous recherchons des nouvelles recrues en permanence.

Les Belges coachent le centre d’opération malien

Une équipe militaire belge a aidé les Forces Armées Maliennes (FAMa) à moderniser leur centre d'opération (Centre Opérationnel Interarmées : COIA). Raison pour laquelle, une contact team (CT) s'est rendue dans la capitale de Bamako et à Sévaré, dans le centre du pays, du 10 au 21 décembre 2017.

Expansion des opérations au Mali et en Afghanistan

En 2018, la Défense augmentera considérablement le nombre de militaires en Afghanistan. Au Mali, les effectifs n'évolueront pas beaucoup mais notre pays déplacera ses priorités de la mission d'entraînement européenne EUTM vers la mission de l'ONU MINUSMA.

Pages