-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Exercices

Exercices

Participer aux opérations à l’étranger ne se fait pas sans une bonne préparation. C’est pourquoi chaque militaire destiné à être envoyé sur un théâtre opérationnel s’entraîne durant une période variant de deux à six mois.

La réussite des Joint Individual Common Core Skills (J-ICCS) est  l’une des conditions sine qua none pour partir en opérations. Tout militaire doit en effet posséder certaines  compétences de base: premiers soins, sécurité militaire, connaissance du droit des conflits armés,  tir ou entrainement CBRN (Chimique, Biologique, Radiologique et Nucléaire). S’ils sont intégrés au sein d’une autre nation,  les militaires belges sont également formés durant une à deux semaines en compagnie de leurs homologues étrangers.

En point d’orgue de la phase pré-mission, des exercices de grande envergure constituent une répétition générale avant le déploiement sur théâtre opérationnel. Ils permettent aux militaires d’approfondir leurs connaissances  et leur opérabilité en groupe. Selon la mission, les détachements suivent le Certification Exercise (CertEx), le Mission Rehearsal Exercise (MREx) ou encore le Serpentex. Il s’agit d’exercices de certification à grande échelle au cours desquels les militaires sont plongés dans des situations permettant de peaufiner les derniers réglages avant le départ. Si tout s’est bien déroulé, le détachement est alors certifié Misson ready

Aussi d’autres formations complètent la préparation: en accompagnement psychologique, physique, culture de la population locale dans la zone d’opération… Rien n’est laissé au hasard avant le départ de nos militaires pour des contrées lointaines.

articles récents

Entraînement d’un chasseur de mines lituanien à Zeebruges

L'équipage du chasseur de mines lituanien Kuršis a suivi deux semaines d'entraînement à Zeebruges afin de se préparer à des opérations de l'OTAN. La semaine du 6 novembre, des entraînements séparés étaient au programme. Le vrai travail commençait la semaine suivante par un « tsunami » d'exercices lors d'une intégration fictive dans une escadre de l'OTAN.

Observation, entraînement et évaluation à Hilversum

Trente et un militaires des unités médicales des 3 et 4 EMI s'entraînent à évacuer des victimes du 13 au 17 novembre. Ils ne se sont pas trompés d'adresse en faisant appel à nos collègues néerlandais. La caserne d'Hilversum sert, en effet, d'immense centre d'entraînement et de formation dédié aux services d'urgence confrontés aux interventions médicales.

Lancement de Storm Tide 4

Storm Tide 4 débutait à l’aube du 23 octobre dernier à Weelde, près de Ravels. Du 23 au 26 octobre, le 3 Bataillon de Parachutistes de Tielen ainsi que d’autres nations s’aguerriront à diverses procédures et techniques visant l’exécution d’opérations de sécurité et de rapatriement de compatriotes de l'étranger.

La Belgique et les Pays-Bas collaborent dans un exercice de grande ampleur

L'exercice Medic Diamond vit ses derniers instants. À Flessingue, 280 militaires des services médicaux belges et néerlandais collaborent du 9 au 22 octobre afin de peaufiner leur coopération opérationnelle. « Celle-ci se déroule à merveille », se réjouit le lieutenant-colonel néerlandais Peter Meijer.

Remerciements sincères entre les officiels de l’armée gabonaise et ceux de la Défense

Ces 13 et 14 octobre, une Distinguished Visitors Delegation composée notamment du vice-CHOD et du chef de la Composante Terre s'est rendue sur le théâtre de l'exercice Tropical Storm afin de remercier officiellement le Gabon pour son accueil et la qualité de sa collaboration.

Pages