-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Exercices

Exercices

Participer à des opérations à l'étranger ne se fait pas sans une bonne préparation. C'est pourquoi chaque militaire destiné à être envoyé sur un théâtre opérationnel s'entraîne durant une période variant de deux à six mois.

La réussite des Joint Individual Common Core Skills (J-ICCS) est l'une des conditions sine qua non pour partir en opération. Tout militaire doit, en effet, avoir certaines compétences de base : premiers soins, sécurité militaire, connaissance du droit des conflits armés, tir ou entraînement CBRN (Chimique, Biologique, Radiologique et Nucléaire). S'ils sont intégrés au sein d'une autre nation, les militaires belges sont également formés durant une à deux semaines en compagnie de leurs homologues étrangers.

En point d'orgue de la phase pré-mission, des exercices de grande envergure constituent une répétition générale avant le déploiement sur théâtre opérationnel. Ils permettent aux militaires d'approfondir leurs connaissances de terrain et leur opérabilité en groupe. Selon la mission, les détachements suivent le Certification Exercise (CertEx), le Mission Rehearsal Exercise (MREx) ou encore le Serpentex. Il s'agit d'exercices de certification au cours desquels les militaires sont plongés dans des situations permettant de peaufiner les derniers réglages avant le départ. Si tout s'est bien déroulé, le détachement est alors certifié Mission ready.

D'autres formations complètent aussi la préparation : un accompagnement psychologique, physique et culturel de la population locale dans la zone d'opération... Rien n'est laissé au hasard avant le départ de nos militaires pour des contrées lointaines.

articles récents

Le coronavirus ne cloue pas au sol l’ambulance aérienne

Notre pays est en lockdown depuis trois semaines et la liberté de mouvement des habitants a été fort restreinte. Il fait apparemment plus calme en mer, mais les équipes en standby de la 40e escadrille Search-and-Rescue (SAR) de Coxyde restent disponibles 24 heures sur 24.

Préparation en vue du déploiement en Afghanistan

Même en cette période de coronavirus, la Défense remplit ses engagements opérationnels. Les militaires du Bataillon Libération – 5 Ligne de Bourg-Léopold continuent de se préparer pour leur déploiement en Afghanistan.

Les Lanciers resserrent l’étau de la guerre urbaine

Nous semblions être parfois sur le tournage de Black Hawk Down. Au Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB), une compagnie interarmes belge se formait à l'attaque et à la défense d’agglomérations. Lorsque vous vous trouviez au cœur de l’action, le chaos semblait prédominer mais chaque mouvement était planifié et soigneusement adapté à chaque étape.

Quand l’ennemi est dans votre poche…

Le 14 février 2020, un exercice mêlant tactique conventionnelle et capacité cyber de la Défense était présenté à la presse dans la commune d'Érezée (province de Luxembourg). Cet entraînement visait à conscientiser les militaires que leur smartphone personnel pouvait entraîner l'échec d'une opération.

Le 29 Bataillon Logistique loge les troupes de DEFENDER 2020

L’exercice DEFENDER 2020 vient de commencer. Les troupes britanniques et américaines sont installées depuis la semaine dernière dans les hangars de Grobbendonk. Le 29 Bataillon Logistique participe à l’exercice en contribuant au déchargement des navires, en faisant le plein des véhicules et en mettant des locaux à disposition du personnel.

Pages