Nos Missions

Notre mission en
Vigilant Guardian

L'opération Vigilant Guardian (OVG) a été lancée en janvier 2015. Cette mission s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme sur le territoire belge. Concrètement, la Défense apporte son soutien à la Police fédérale pour surveiller et sécuriser les sites sensibles.

Faites défiler pour continuer

Contexte de la mission

L'opération Vigilant Guardian (OVG) a été lancée en janvier 2015. Cette mission s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme sur le territoire belge. Concrètement, la Défense apporte son soutien à la Police fédérale pour surveiller et sécuriser les sites sensibles.

Attaque de Charlie Hebdo

Premiers militaires en rue

Attaques de novembre 2015 et du 22 mars 2016

Augmenter le nombre de militaires déployés

Début mars 2016

Surveillance des sites nucléaires

Mission Vigilant Guardian

Contexte de la mission

Aujourd'hui

Aujourd'hui, les unités de la Défense continuent de veiller à la sécurité de plusieurs sites sensibles.

Attaque de Charlie Hebdo

Premiers militaires dans la rue

Après les attentats en France contre la rédaction du magazine satirique Charlie Hebdo, une analyse de la situation en matière de sécurité nationale a été faite. En raison de la menace terroriste, des militaires ont été déployés dans les rues pour aider la police à surveiller et à sécuriser les sites sensibles.

Attaques de novembre 2015 et du 22 mars 2016

Augmenter le nombre de militaires déployés

Suite aux attentats de Paris en novembre 2015 et aux attaques du 22 mars 2016 contre l'aéroport de Zaventem et la station de métro Maalbeek, le nombre de militaires déployés a été considérablement revu à la hausse.

Début mars 2016

Surveillance des sites nucléaires

Depuis début mars 2016, les militaires surveillent également différents sites nucléaires en Belgique. Cette mission se déroule par analogie avec l'OVG.

Notre Mission

Depuis le début de l'opération Vigilant Guardian, le nombre de militaires en rue a plus que diminué de moitié. Mais un nombre important de militaires sont toujours déployés en Belgique pour soutenir la police dans sa mission.

± 2000
du personnel militaire a été déployé en 2015 au début de l'opération.
± 550
le personnel militaire participe actuellement à l'opération.
± 1450
moins de soldats participeront à l'opération en 2020 par rapport à 2015

Ils travaillent chaque jour à protéger votre avenir.

Curieux(se) de savoir comment nous nous y prenons ?

Ou focus sur le briefing par composante :

L'enjeu

Quotidiennement, des centaines de militaires de la Composante Terre exécutent des missions de surveillance et de sécurisation de certains lieux stratégiques en appui à la police. L’appui de la Défense à la police fédérale est une mesure temporaire spécifique qui contribue à la sécurité de la population en cas de menace interne plus élevée.

Dans le pire des cas :

En cas de menace terroriste élevée à l’intérieur du pays, la sécurité optimale de la population et l’intégrité du territoire national peuvent être menacées.

Impact existant :

Le risque zéro n’existe pas. La participation des militaires à des missions de surveillance à l’intérieur du pays contribue directement à la sécurité de la population.