-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Special Forces Group

Special Forces Group

Le Special Forces Group d'Heverlee est composé d'un groupe de militaires hyper entraînés susceptibles d'être déployés à n'importe quel moment, pour tout type d'opération.

L'observation et la collecte d'informations sont les missions principales de ces membres des forces spéciales. Ils forment le personnel de sécurité des ambassades belges, également connu sous le terme de DAS (détachement d'agents de sécurité).

Le Special Forces Group dispose d'équipes pour des opérations amphibies, terrestres et aériennes. Les équipiers sont spécialisés comme parachutistes, snipers, plongeurs de combat ou premiers de cordée.

Ces forces spéciales ont comme devise Far Ahead (Loin devant).

Articles recents

Entamer le 21e siècle avec ‘FOX’

La jeep Iltis déjà vieillissante peut dorénavant partir à la retraite. Le 18 juillet, le chef de la Défense Marc Compernol et le ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique, Steven Vandeput présentaient le véhicule d’intervention rapide FOX. Avec le déploiement rapide et une grande autonomie pour caractéristiques, ce véhicule personnalisé a été conçu pour les opérations spéciales.

Les forces spéciales capturent un navire détourné

Le 27 avril, une prise d'otages avait lieu sur la frégate Léopold I, « détournée » dans le port de Zeebruges. Les forces spéciales étaient appelées à la rescousse pour débloquer la situation avec l’aide du navire de patrouille Castor.

Les forces spéciales s’entraînent au Sénégal

Le Special Forces Group belge participe à Flintlock 2016, le plus grand exercice international des forces spéciales sur le continent africain. Jusqu'à la fin du mois de février, ses membres vont former leurs collègues nigériens à Thiès, près de Dakar au Sénégal.

# TJ15 : Forces spéciales à la vitesse de croisière de la Force de réaction de l’OTAN

Les forces spéciales s’entraînent intensivement dans la ville espagnole de Rota située à plus de 900 kilomètres du quartier général de Trident Juncture 2015. De fin octobre à début novembre, le Special Operations Maritime Task Group belgo-néerlandais se prépare à être engagé comme élément au sein de la NATO Response Force (NRF).

La Composante Terre démontre ses capacités

Le 17 septembre dernier, la Composante Terre démontrait ses capacités à Elsenborn. Les invités, parmi lesquels le ministre de la Défense Steven Vandeput, pouvaient assister au travail d’une nouvelle sorte d’unités : les Combined Arms Task Groups. Ces groupes de combat polyvalents et rapidement engageables formeront à l’avenir le noyau de la Composante Terre.