-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Ecoles et formations

Les formations de la Défense : des milliers de possibilités pour un métier exceptionnel

En tant que candidat militaire, vous entamerez l’une de nos trois instructions de base :

  • volontaire (soldat) : au Centre d’Instruction de Base (CIBE) à Arlon.
  • sous-officier : à l’École Royale des Sous-Officiers (ERSO) à Saffraanberg (Saint-Trond).
  • officier : à l’Ecole Royale Militaire (ERM) à Bruxelles.

Vous serez rémunéré dès le premier jour de votre formation et aurez les infrastructures sportives et les logements du département à votre disposition.

Les instructions de la Défense vous formeront dans 4 domaines spécifiques :

  • académique : études techniques ou universitaires.
  • militaire : lecture de carte, tirs et exercices militaires, entraînements militaires
  • sportif : sport individuel (course à pied, natation, piste de corde, …) et d’équipe (football, basketball,…) 
  • caractériel : leadership, discipline, persévérance, …

La Défense dispense chaque année plus de 2.000 formations réparties dans nos huit écoles et centres de formation. Elles permettent d’acquérir de nouvelles compétences et de rester continuellement en phase avec les nouvelles technologies et défis à relever.

Chaque jour, nos écoles accueillent en moyenne 2.700 élèves dont quelque 150 étudiants étrangers.

Intéressé ? Prenez contact avec le centre d’information de votre région.

articles récents

Première formation belgo-néerlandaise de mortier lourd

Des sous-officiers belges et néerlandais suivent une formation de chefs de pièce (mortiers lourds) 120 mm. Celle-ci a commencé le 1er février 2016 au Bataillon d'Artillerie de Brasschaat. C’est la première fois qu’un tel cours commun est organisé entre les Défenses belge et néerlandaise.

Camp de l’ERM au Maroc : les hommes du cadre

Des kilomètres de vastes plaines sablonneuses parsemées de pierres, des températures nocturnes atteignant zéro degré et une poussière virevoltante. Les élèves de quatrième année de l’École Royale Militaire (ERM) ont connu les caprices du désert marocain lors de leur camp d’hiver. Ils viennent de terminer leur formation de chef de peloton.

Les postes vacants passent de 700 à 900

Pour 2016, la Défense a revu son recrutement à la hausse avec 110 volontaires, 80 sous-officiers et 10 officiers de plus.

Dernière ligne droite pour le camp d’hiver de l’ERM

Les tentes militaires belges sont plantées depuis le 31 janvier à un peu plus de quarante kilomètres au nord de la ville marocaine d'Ouarzazate. Les élèves de quatrième année de l'École Royale Militaire achèvent ici leur formation de chef de peloton. Un examen pratique en est le point d'orgue.

Les élèves de l’ERM bravent un désert capricieux

Les élèves de quatrième année de l'École Royale Militaire (ERM) sont à la moitié de leur camp d'hiver organisé dans la région désertique proche de la ville marocaine d'Ouarzazate. Après quelques jours consacrés à l'entraînement, ils rassemblaient leur matériel le 29 janvier dernier pour prendre la direction des montagnes de l'Atlas. La mission réelle pouvait commencer...

Pages