-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d’effectifs. Elle se compose de deux brigades avec une unité d’artillerie, deux bataillons du génie et des troupes de reconnaissance. Trois unités logistiques et trois groupes de télécommunication (CIS), ainsi que quatre camps d’entraînement et un centre de formation destiné aux troupes terrestres complètent la liste.

Au total, 12.000 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s’entraîner pour les missions à l’étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, sur terre comme en mer : coaching en Afghanistan, déminage au Liban, formation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, sécurité au Mali, embarquement sur navires…

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales et effectuent un large éventail de missions. Sur le territoire belge également, les troupes terrestres offrent un appui à la population et assurent la défense du pays.

Leur devise est With people, amongst people parce qu’un militaire de la Composante Terre est toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec ses collègues, il est en contact direct avec civils et opposants. Sa mission est un défi permanent.

articles récents

Entraînement de commandos sous les tropiques

À Sunland, un pays fictif d'Afrique centrale, deux factions de rebelles se livrent une lutte sans merci. Le détachement belge de Goma, qui fait partie de la force européenne EUFOR, a reçu l'ordre d'appuyer les troupes congolaises du génie de Kindu qui ne sont pas en mesure de faire taire les belligérants. Tel était le scénario de Tropical Training, un exercice qui avait cours pendant les trois dernières semaines de novembre, et auquel ont participé quelque 240 militaires belges.

Des logements presque achevés à Kindu

À proximité du camp Lwama de Kindu, dans la partie orientale du centre du Congo, nous rencontrons trois militaires belges du génie. Ils encadrent les troupes du génie congolais pour construire des logements destinés aux familles des militaires de la 31e Brigade de Réaction Rapide. Cette mission a été nommée FAMIKI, acronyme de « Familles des Militaires à Kindu ».

Black Blade réunit des pilotes d'hélicoptères de 14 nations

Du 14 au 30 novembre dernier, la Belgique a accueilli Black Blade, un exercice annuel exécuté depuis 10 ans. Des appareils et des pilotes d'hélicoptères venus de 14 pays se sont donc réunis à la base aérienne de Florennes. Objectif : harmoniser les procédures, tactiques et matériels des nations participantes.

Un nouveau capitaine pour le SEDEE

Le jeudi 24 novembre, le capitaine de frégate Pierre Yves Rosoux a reçu le commandement du SEDEE (Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs). Cette passe d’arme s’est déroulée dans la prestigieuse abbaye de Stavelot, ville marraine du SEDEE depuis 5 ans.

Les forces spéciales s’expriment pour la première fois

Les forces spéciales, une unité d'élite de l'armée belge, opèrent généralement dans l'ombre. La série documentaire en six parties Special Forces change toutefois la donne. Pour la première fois, celle-ci donne un aperçu des missions de ces soldats surentraînés qui se tiennent prêts, de jour comme de nuit, à exécuter des tâches militaires périlleuses partout dans le monde.

Pages