-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d’effectifs. Elle se compose de deux brigades avec une unité d’artillerie, deux bataillons du génie et des troupes de reconnaissance. Trois unités logistiques et trois groupes de télécommunication (CIS), ainsi que quatre camps d’entraînement et un centre de formation destiné aux troupes terrestres complètent la liste.

Au total, 12.000 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s’entraîner pour les missions à l’étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, sur terre comme en mer : coaching en Afghanistan, déminage au Liban, formation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, sécurité au Mali, embarquement sur navires…

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales et effectuent un large éventail de missions. Sur le territoire belge également, les troupes terrestres offrent un appui à la population et assurent la défense du pays.

Leur devise est With people, amongst people parce qu’un militaire de la Composante Terre est toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec ses collègues, il est en contact direct avec civils et opposants. Sa mission est un défi permanent.

articles récents

Le détachement de protection a l’approbation pour le Mali

Le détachement de protection pour l’European Union Training Mission (EUTM) au Mali a réussi son test final. L’exercice d’accréditation s’est déroulé du 25 au 27 avril sur le camp de Marche-en-Famenne.

Des candidats para-commandos infiltrent une ancienne usine Opel

Le 28 avril, des candidats para-commandos prenaient d'assaut une ancienne usine Opel dans le port d'Anvers. Ces bâtiments vides sont parfaits pour organiser des entraînements réalistes et intensifs lors de cette formation para-commando.

Les forces spéciales capturent un navire détourné

Le 27 avril, une prise d'otages avait lieu sur la frégate Léopold I, « détournée » dans le port de Zeebruges. Les forces spéciales étaient appelées à la rescousse pour débloquer la situation avec l’aide du navire de patrouille Castor.

Décontaminer par 35°C

Il y a quelques semaines, le nord de l'Afghanistan était touché par de fortes pluies et des inondations. Aujourd'hui, les 59 Belges de Mazar-e-Sharif profitent d’un ciel bleu et de températures dépassant les trente degrés. Un nouveau défi pour le peloton CBRN, responsable de la protection contre les attaques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires.

Génie de combat en effervescence au Congo

Un détachement du 4 Bataillon Génie d'Amay se trouve actuellement en République démocratique du Congo pour une mission de coaching des instructeurs en génie de combat.

Pages