-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

SEDEE

SEDEE

Le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) de Oud-Heverlee compte 311 militaires, dont 187 démineurs brevetés. Ils neutralisent les munitions et explosifs disséminés sur le terrain et se chargent de leur démantèlement.

Leurs tâches sont les suivantes :

  • évacuation des munitions des deux guerres mondiales ;
  • appui à la police pour le démantèlement de colis suspects ;
  • assistance en cas de crash d'un avion militaire ;
  • missions de plongée sur le territoire et les eaux territoriales belges ;
  • cours au personnel de la Défense, aux services de police et de secours ;

La devise du SEDEE est « Pericula non timeo » (Nous ne craignons pas le danger).

Vous avez découvert une munition, que devez-vous faire?

1. Garder votre calme

2. Ne pas toucher

3. Ne pas déplacer

4. Contacter la Police locale

Exclusivement sur demande de la police, le SEDEE-DOVO interviendra afin de détruire ou d’enlever la munition découverte.

Articles recents

Intervention urgente pour le déminage a bord d'une drague

Ce mardi 21 novembre, une équipe de déminage du Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs de la Défense (SEDEE-DOVO) embarquait sur le patrouilleur P901 Castor suite à un appel des garde-côtes (MRCC Ostende) afin de rejoindre la drague Minerva.

Une mine allemande s'échoue à Wenduine

Le jeudi 16 novembre dernier, une mine marine allemande de la Seconde Guerre mondiale s’échouait sur la plage de Wenduine. Elle était finalement détruite par le SEDEE (Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs) le lendemain.

Derniers démineurs et équipes de désinfection en Afghanistan

À Mazar-e-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, des spécialistes belges du déminage et de la désinfection travaillent toujours dans le cadre de la mission Resolute Support. D'ici la fin de l'année, la Défense retirera ces deux spécialités de l'opération.

Nouveau robot pour le SEDEE

Le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) utilise un nouveau robot de déminage. Le ministre de la Défense Steven Vandeput le présentait à la presse le 17 octobre dernier à Oud-Heverlee.

Plongeurs démineurs de la Force Navale : les origines

Il y a précisément 70 ans, le 29 juillet 1947, l'état-major de la Force Navale ordonnait de débarrasser nos eaux côtières de mines anti-évasion, dites mines Katy. Ceci afin de permettre la pose d’un tout nouveau câble téléphonique entre l'Angleterre et la Belgique.