-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

SEDEE

SEDEE

Le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) de Oud-Heverlee compte 311 militaires, dont 187 démineurs brevetés. Ils neutralisent les munitions et explosifs disséminés sur le terrain et se chargent de leur démantèlement.

Leurs tâches sont les suivantes :

  • évacuation des munitions des deux guerres mondiales ;
  • appui à la police pour le démantèlement de colis suspects ;
  • assistance en cas de crash d'un avion militaire ;
  • missions de plongée sur le territoire et les eaux territoriales belges ;
  • cours au personnel de la Défense, aux services de police et de secours ;

La devise du SEDEE est « Pericula non timeo » (Nous ne craignons pas le danger).

Vous avez découvert une munition, que devez-vous faire?

1. Garder votre calme

2. Ne pas toucher

3. Ne pas déplacer

4. Contacter la Police locale

Exclusivement sur demande de la police, le SEDEE-DOVO interviendra afin de détruire ou d’enlever la munition découverte.

Articles recents

Le Special Operations Regiment achève sa période d'entraînement à Otterburn

Le 14 novembre dernier, les derniers tirs du Special Operations Regiment belge retentissaient dans le camp d'entraînement britannique d'Otterburn. Les membres du 2 Bataillon de Commandos étaient aux commandes de cette période d'exercices pratiques ces deux dernières semaines. Ces troupes rentreront chez elles ce week-end.

La Marine commémore ses plongeurs

Il y a 49 ans, sept plongeurs démineurs de notre composante perdaient la vie alors qu’ils désamorçaient une ancienne bombe d’avion dans les dunes d’Oostduinkerke. C’était le 10 juin 1969.

Maîtres de plongée en herbe

Depuis janvier dernier, l’école de plongée de la Marine forme neuf maîtres de plongée. Ce cours de 14 mois est l’un des plus difficiles au sein de la Défense. Il requiert tant une bonne condition physique qu'un mental d'acier.

Le SEDEE sur terre et en mer

L'exercice OTAN Northern Challenge, qui s’est déroulé du 18 au 28 septembre 2018 à proximité de Reykjavik, capitale de l’Islande a mis l’accent sur les engins explosifs improvisés (IED). C’est à l’aide de ces bombes artisanales que les terroristes font d'innombrables victimes. Non seulement sur terre, mais de plus en plus en mer.

Défi au septentrion pour le SEDEE

Chaque jour, des équipes du SEDEE déminent quelque part à la demande de la police. En Islande, l’exercice annuel de déminage Northern Challenge organisé par l'OTAN permet de peaufiner leur entrainement