-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Movement Control Group

Movement Control Group

Le Movement Control Group basé à Peutie organise, coordonne et contrôle les transports militaires de personnel et de matériel, qu'ils soient routiers, ferroviaires ou maritimes.

Il assure également le suivi des transports à l'étranger, jusque dans les zones d'opérations. Lorsqu’intervient B-FAST, l'équipe fédérale d'urgence, c'est le Movement Control Group qui s'occupe des formalités douanières.

Sa devise est : Ad victoriam (Jusqu'à la victoire).

Articles recents

Toutes les composantes de la Défense s’entraînaient dans le Grand Nord

Du 25 octobre au 7 novembre derniers, la Défense et toutes ses composantes participaient à l'exercice OTAN Trident Juncture. Quelque 450 militaires belges de la Marine et des composantes Terre, Air et Médicale s'étaient rendus en Norvège et en Finlande.

Movement Control Unit : les guides de la Défense

Le quartier militaire de Peutie déborde d'activités. Les répétitions du défilé du 21 juillet tournent, en effet, à plein régime. Le personnel du Movement Control Group (ou MCG) veille à faire tourner toutes les têtes et les véhicules dans une même direction.

MCG en Afghanistan : une machine bien rodée

Sur l'aéroport de la base de Mazar-e-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, les militaires belges du Movement Control Group s'occupent de toutes les tâches qui sont effectuées dans un aéroport.

Tout mettre sur de bons rails

Le Movement Control Group (MCG en langage courant) coordonne et contrôle tous les mouvements du personnel et du matériel militaire par voies routière, ferrée et navigable, mais également lors d'opérations navales ou aéroportuaires sur le territoire national et à l'étranger. Le MCG compte une dizaine de militaires de réserve qui permettent aux mouvements militaires d'être mis sur de « bons rails »

Le détachement de protection a l’approbation pour le Mali

Le détachement de protection pour l’European Union Training Mission (EUTM) au Mali a réussi son test final. L’exercice d’accréditation s’est déroulé du 25 au 27 avril sur le camp de Marche-en-Famenne.