-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

M921 Lobelia

M921 Lobelia

Le M921 Lobelia est l’un des six chasseurs de mines de la Marine belge. Les missions principales de ce navire sont la détection et la neutralisation de différentes mines : de fond, ancrées ou flottantes.

Dans le cadre de l'OTAN, ces missions peuvent être élargies hors des frontières nationales pour défendre les intérêts de nos alliés. Les chasseurs de mines garantissent de cette manière, la sécurité de la navigation dans les ports ainsi que les accès aux voies maritimes importantes et autres points d’ancrage.  En complément, ils peuvent également être utilisés pour la formation d’élèves et les missions diplomatiques de représentation de la Belgique à l’étranger.

L’équipage compte 36 militaires : 4 officiers, 15 sous-officiers et 17 matelots. La devise du Lobelia « Compos sui » signifie « Maître de soi ».

Articles recents

Enfants sages à la crèche ‘Pinguïn’ de la base navale de Zeebruges

C’est le mercredi 6 décembre dernier que le grand Saint rendait visite aux enfants de la crèche ‘Pinguïn’ de la base navale de Zeebruges.

Le NATO Frigate Helicopter presque opérationnel

Depuis mars 2017, la Composante Air dispose de toute sa flotte NFH « Caiman » (NATO Frigate Helicopter). Le NFH est l'hélicoptère standard embarqué destiné aux frégates M de la marine belge. Il apporte une plus-value inestimable dans presque toutes les missions maritimes.

Journée de la science 2017 : la mer en pleine effervescence

Ce dimanche 26 novembre, l’institut flamand de la Mer participait à la journée de la Science. La station maritime d’Ostende ainsi que le navire de recherche Simon Stevin étaient accessibles au grand public.

La Marine amorce un nouveau cap pour ses réservistes

La Composante Marine fait appel à des réservistes actifs et motivés pour intégrer des projets spécifiques depuis des décennies. Cette collaboration s'inscrit à présent dans une nouvelle structure : la réserve de la Marine. Sous la devise « tribord 10, gouvernez 2030 », cette structure était révélée le 25 novembre dernier à la base navale de Zeebruges.

Une mine allemande s'échoue à Wenduine

Le jeudi 16 novembre dernier, une mine marine allemande de la Seconde Guerre mondiale s’échouait sur la plage de Wenduine. Elle était finalement détruite par le SEDEE (Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs) le lendemain.