-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

F930 Leopold I

F930 Leopold I

La F930 Léopold I est l’une des deux frégates de la Marine belge. Les missions de ces navires regroupent des opérations de maintien de la paix dans le cadre d’une force de réaction rapide de l’OTAN (NATO Response Force), des opérations d’imposition de la paix, la diplomatie de défense et la défense collective du pays et de nos alliés.

L’équipage compte 145 militaires : 15 officiers, 70 sous-officiers et 60 matelots. La devise du Léopold I « Audaces fortuna iuvat » signifie « La fortune sourit aux audacieux ».

Articles recents

Le Léopold I parti avec la flotte de l’OTAN

Le vendredi 2 août, La Défense a présenté ses missions en cours à bord de la frégate F930 Léopold I. A cette occasion, une attention particulière était accordée à la mission de la frégate elle-même. En effet, celle-ci devait encore rejoindre ce jour-là l’escadre de l’OTAN Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG 1) pour une participation de cinq mois et demi.

Dernier vol du Sea King RS02

L'hélicoptère Sea King RS02 effectuait son dernier vol le dimanche 13 janvier dernier. L'équipage et son appareil rendaient visite à la frégate Leopold I de la Marine, s'adonnaient à un exercice d'hélitreuillage sur un navire cargo puis terminaient cette mission d'entraînement en se posant sur l'hélisurface de l'AZ Saint-Jean à Bruges. De nombreux fans de cet hélicoptère légendaire pouvaient ainsi le saluer une dernière fois.

La machine de recrutement de la Marine tourne à plein régime

Comme chaque mois, la Marine organisait ce mercredi 5 septembre une journée d’information spécialisée et cette fois, à bord d’une frégate. Une première, car les frégates ont un programme opérationnel et de maintenance très chargé à Den Helder et Zeebrugge.

Soleil éclatant pour ces 39e Navy Days

Les 30 juin et 1er juillet derniers, un éblouissant soleil irradiait les quelque 26 500 visiteurs venus à la base navale de Zeebruges à l'occasion de cette 39e édition des Navy Days.

Officialisation du remplacement des frégates et des navires de lutte contre les mines

Le vendredi 8 juin, la Belgique et les Pays-Bas officialisaient l'achat de seize navires militaires (deux frégates et six navires de lutte contre les mines pour chaque pays) pour un montant total de plus de quatre milliards d'euros. La Belgique investit, quant à elle, 2.2 milliards d'euros dans l'acquisition de huit navires.