-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Camp Marche

Camp Marche

Le Camp de Marche est une unité qui comporte quelque 160 militaires et civils. Cette unité assure le fonctionnement des installations d'entraînement et des services du Camp Roi Albert.

De plus, le Camp de Marche appuie aussi bien les unités belges qu'étrangères qui s'y entraînent. Son personnel fournit également un appui, notamment en matière d'infrastructure, aux quartiers militaires de Bertrix, Bastogne, Saint-Hubert et Arlon.

Leurs tâches en quelques lignes :

  • la sécurité du domaine ;
  • la gestion des logements ;
  • le soutien administratif ;
  • la création, le développement, l'entretien et la mise à disposition des infrastructures d'entraînement ;
  • la protection de l'environnement.

L’insigne de l’unité fut créé en 1991. Il se compose :

  • des armoiries de la ville de Marche-en-Famenne, ville marraine de l’unité depuis le 23 juin 1989 ;
  • d’une cible et de deux armes, en rapport avec les missions de l’unité ;
  • d’une représentation du Geai, nommé « la Sentinelle de la Forêt ».

Le fond de couleur verte se rapporte à l’aspect nature et environnement.

Sécurité

L’accès sans autorisation au Camp Roi Albert et au Camp de Marche (zone bâtie et plaine d’exercices) est strictement interdit pour des raisons de sécurité.

Toute personne accédant au domaine militaire sans autorisation peut mettre sa vie en danger, en particulier dans les alentours des stands de tir. De plus, les contrevenants risquent des poursuites judiciaires.

Articles recents

La sécurité routière est l'affaire de tous !

Fin mai, le Défense a organisé pour la quatrième fois les Road Safety Days. Durant cet événement de trois jours, les chauffeurs militaires, le commandants de bord et les responsables du transport ont pu se plonger dans tous les aspects de la sécurité routière. A Bourg-Léopold et à Marche-en-Famenne, on a dénombré en tout environ mille participants.

B-FAST s’entraîne avec un nouveau drone

Le jeudi 20 avril, une équipe B-FAST (Belgian First Aid &Response Team) testait un nouveau drone avec caméra dans le camp de Marche-en-Famenne. Avec ce drone, B-FAST espère qu’elle pourra être plus efficace et plus rapide à l’avenir grâce à cette capacité permettant de cartographier des zones sinistrées, localiser des victimes et aider d'autres équipes de secours.

Drills virtuels pour une maîtrise réelle

Voici un an, les compagnies écolages de Bourg Léopold et de Marche-en-Famenne étaient dotées de nouveaux outils : des simulateurs de conduite de véhicules Astra, Dingo et Piranha, qui ont déjà permis à une centaine de candidats chauffeurs de se familiariser avec le véhicule avant d'entamer la partie pratique et d'être confrontés à une multitude de situations.

L’engagement environnemental de la Défense

Le 8 mars 2016, tous les coordinateurs environnementaux de la Défense se donnaient rendez-vous à Evere pour faire le point sur l'année 2015. Plus de 3.000 non-conformités résolues, des permis accordés dans les quartiers disséminés sur tout le territoire national, des exemples concrets ayant mené à la mise en conformité de certaines installations, l'heure était au bilan.

La Défense forme le personnel du corps diplomatique

Depuis 2009, la Défense et le SPF Affaires étrangères envoient des équipes interdépartementales vers des postes diplomatiques pour pouvoir faire face aux situations de crise. Ces équipes portent le nom de DFACT : Defence Foreign Affairs Crisis Team.