-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Bataljon Carabiniers Prins Boudewijn – Grenadiers

Bataljon Carabiniers Prins Boudewijn – Grenadiers

Bataillon 1 Carabiniers – 1 Grenadiers de Bourg-Léopold compte 400 militaires. Cette  unité opérationnelle fait partie de la Brigade Medium.

Ce bataillon d’infanterie assure la protection et se déploient dans des zones de conflits. Ils exécutent leurs missions à pieds mais disposent aussi de véhicules blindés pour transporter les troupes.

La devise du bataillon est « parvi sed magni » qui signifie « petit mais brave ».

Articles recents

Le réveil de la force opérationnelle de réserve

Le 7 décembre dernier était la date choisie par la Défense pour présenter à Elsenborn la nouvelle dynamique de la réserve. Un retour résolu vers la dimension opérationnelle du métier de militaire de réserve expliqué à la presse…

Belges et Canadiens commémorent Passendale

Précisément un siècle après la reconquête canadienne des ruines de Passendale, le 10 novembre dernier symbolisait la date de la commémoration de cette bataille sanglante pour les Canadiens et nos compatriotes.

Un sergent d’honneur du Bataillon Carabiniers-Grenadiers fête son centième anniversaire

Le mercredi 16 août, Henri Hillaert fêtait son centième anniversaire dans sa ville natale de Wondelgem près de Gand. Henri est un ancien combattant qui a, entre autres, participé à la campagne des 18 jours en 1940.

La Défense très engagée dans les commémorations de Passendale

Le lundi 31 juillet, cela faisait exactement cent ans que la bataille de Passendale, l'une des batailles les plus sanglantes de la Première Guerre mondiale, débutait. Afin de la commémorer, la Grande-Bretagne organisait d’impressionnantes commémorations les 30 et 31 juillet. La Défense y contribuait également de manière significative en veillant à ce que tout se déroule parfaitement dans le Westhoek.

Premier championnat national militaire d’épreuves combinées

Le jeudi 15 juin,l’Institut Royal Militaire d’Éducation Physique (IRMEP) organisait le premier championnat national militaire d’épreuves combinées. À cette occasion, une centaine de sportifs militaires se déplaçaient vers Eupen pour se mesurer à cinq épreuves différentes.