-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

6 Groupe Systèmes de Communication et d’Information

6 Groupe Systèmes de Communication et d’Information

Le 6  Groupe Systèmes de Communication et d’Information (CIS) de Peutie compte 350 militaires et se tient prêt pour des engagements en Belgique et à l’étranger.

La mission principale de l’unité est d’appuyer les opérations à l’étranger avec des moyens satellites et radio.

Le 6 Groupe CIS soutient aussi la Brigade légère pour l’évacuation de ressortissants belges. Il livre un renfort en son et lumière pour les évènements de la Défense et entretient les réseaux de communication dans les casernes.

La devise de l’unité est « Servio et adjuvo» (Je sers et j’aide).

Articles recents

Nouveau commandant du Régiment d'opérations spéciales

Le 3 septembre, le colonel Vincent Descheemaeker a passé le commandement du régiment des opérations spéciales au colonel Tom Bilo. La cérémonie a eu lieu au Centre d’Entraînement de Parachutistes à Schaffen.

Plan d’urgence provincial en Brabant Wallon

Un exercice simulant une catastrophe aérienne se déroulait dans la commune de Wavre ce 28 mars 2019. De nombreux acteurs et intervenants étaient mobilisés pour le vivre avec un maximum de réalisme.

Trois unités d’appui en Lituanie

En Lituanie, des hommes et des femmes de la compagnie Delta (composée d’éléments du 1/3 Lanciers) s’entraînent intensément au sein de l’exercice OTAN Iron Wolf dans le cadre des missions eFP (enhanced Forward Presence). D’autres travaillent également sans discontinuer afin de faciliter et de garantir l’opérationnalité des premiers. Rencontre avec trois unités d’appuis engagées dans le même dispositif.

Le Special Operations Regiment achève sa période d'entraînement à Otterburn

Le 14 novembre dernier, les derniers tirs du Special Operations Regiment belge retentissaient dans le camp d'entraînement britannique d'Otterburn. Les membres du 2 Bataillon de Commandos étaient aux commandes de cette période d'exercices pratiques ces deux dernières semaines. Ces troupes rentreront chez elles ce week-end.

La composante terre prête pour Trident Juncture

Au cours de l'exercice Trident Juncture 2018, l'OTAN déploie environ 50 000 soldats en Scandinavie. Une grande partie d'entre eux sont des troupes terrestres, dont 130 militaires de la composante terrestre.