-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

4 Bataillon Logistique

4 Bataillon Logistique

La mission principale du 4 Bataillon Logistique consiste à assurer l'appui logistique direct au profit des unités de la Composante Terre et de la clientèle (territoriale) désignée.

En garnison, cet appui comprend :

  • le ravitaillement en moyens de subsistance;
  • l'appui en articles d'habillement et d'équipement;
  • le ravitaillement en produits pétroliers et la gestion d'une station de distribution de carburants;
  • La gestion et le ravitaillement en munitions; 
  • l'appui transport;
  • l'appui maintenance et approvisionnement en pièces de rechange du matériel de la clientèle;
  • les missions de dépannage, d'expertise sur les véhicules, d'inspection de l'armement léger et d'inspection des engins mobiles et installation de levage;
  • la gestion de l'HORECA du camp Roi Albert Ier. 

En opérations classiques, exercices et manoeuvres, les unités du 4 Bataillon Logistique doivent être capables de fournir l'appui logistique direct dans toutes les classes au profit des unités de la Composante Terre et des autres unités situées dans le même sous-secteur ou appartenant à la clientèle désignée.

En opérations de soutien de la paix, la mission du 4 Bataillon Logistique consiste à assurer, moyennant certains renforts, l'appui logistique direct et général au profit d'un battle-group. Ce soutien comprend :

  • la gestion et le transport des réserves imposées en moyens de subsistance, en produits pétroliers et en munitions;
  • le ravitaillement en moyens de subsistance, en habillement et équipement, en produits pétroliers et en munitions;
  • les missions de maintenance, d'approvisionnement et d'évacuation.

Articles recents

Implication multinationale en Estonie

À quelques semaines d’un redéploiement en Belgique, les militaires du détachement enhanced Forward Presence (eFP) 19-01 restent hautement impliqués dans les manœuvres en cours. En ce début mai, ils participent à l’exercice de l’OTAN Spring Storm au sein duquel la dimension multinationale n’est pas un vain mot.

Trois unités d’appui en Lituanie

En Lituanie, des hommes et des femmes de la compagnie Delta (composée d’éléments du 1/3 Lanciers) s’entraînent intensément au sein de l’exercice OTAN Iron Wolf dans le cadre des missions eFP (enhanced Forward Presence). D’autres travaillent également sans discontinuer afin de faciliter et de garantir l’opérationnalité des premiers. Rencontre avec trois unités d’appuis engagées dans le même dispositif.

Toutes les composantes de la Défense s’entraînaient dans le Grand Nord

Du 25 octobre au 7 novembre derniers, la Défense et toutes ses composantes participaient à l'exercice OTAN Trident Juncture. Quelque 450 militaires belges de la Marine et des composantes Terre, Air et Médicale s'étaient rendus en Norvège et en Finlande.

La composante terre prête pour Trident Juncture

Au cours de l'exercice Trident Juncture 2018, l'OTAN déploie environ 50 000 soldats en Scandinavie. Une grande partie d'entre eux sont des troupes terrestres, dont 130 militaires de la composante terrestre.

Les Lanciers défendent puis contre-attaquent

Pour rencontrer les Lanciers de la compagnie Delta ce 4 octobre, il faut s’enfoncer dans la forêt lithuanienne de la région de Pabradè. Non loin de la frontière Biélorusse le Bataillon multinational enhanced Forward Presence de l’OTAN a déployé ses éléments à des fins d’entraînement. Nom de code de l’exercice : Beowulf