-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

2e Wing Tactique

2e Wing Tactique

Le 2e Wing Tactique est implanté sur la base militaire aérienne de Florennes. L'unité compte 1.150 militaires et 30 avions de combat F-16 répartis en deux escadrilles. La 1ère escadrille exécute les opérations offensives afin de neutraliser le potentiel militaire de l'ennemi et appuyer les troupes au sol. Elle se charge également des vols de reconnaissance tactique et photographie les territoires survolés. La 350e escadrille se voit confier les opérations de défense de l'espace aérien. Les deux escadrilles font partie de la Force de Réaction Rapide de l'Otan, la NATO Response Force ou NRF.

En outre, le 2e Wing peut également assister d'autres unités en matière de mobilité, de communication, d’information et d’infrastructures.

Articles recents

Pilotes belges formés comme instructeurs en armement

Depuis fin avril dernier et jusqu’au 14 novembre prochain, certains pilotes de notre Composante Air suivent une formation spécialisée à la base aérienne de Leeuwarden. C’est dans cette ville que se situe la Fighter Weapons School pour pilotes de chasse.

Hélicoptères américains sur notre sol

Quarante-huit hélicoptères militaires américains sont arrivés à Zeebruges ce 15 octobre. Ils voleront ensuite vers Chièvres avant de rejoindre leur base de déploiement en Europe, dans le cadre de la mission Atlantic Resolve.

Un F-16 s'écrase en France

Aujourd’hui vers 10h30, un F-16B belge s’écrasait à l’est de Lorient (France) lors d’un vol d’entraînement. L’accident est survenu à la suite d’un problème technique au moteur. Les pilotes de ce biplace, qui ont quitté l’appareil en s’éjectant, n’ont été que légèrement blessés.

Aviation Days sur la base aérienne de Florennes

Durant le week end des 22 et 23 juin 2019, la Base aérienne de Florennes organisait ses Aviation Days. Au programme rencontre de la Composante Air et de ses métiers techniques avec tous les passionnés d’aviation.

Le ciel ignore les bandes d’arrêt d’urgence

Tout comme les véhicules, les avions doivent se conformer à un contrôle technique ainsi qu’à un planning d’entretien comportant des règles de sécurité et des tests de performance très stricts. La raison en est simple: l’espace aérien ne comporte aucune bande d’arrêt d’urgence.