-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

2e Wing Tactique

2e Wing Tactique

Le 2e Wing Tactique est implanté sur la base militaire aérienne de Florennes. L'unité compte 1.150 militaires et 30 avions de combat F-16 répartis en deux escadrilles. La 1ère escadrille exécute les opérations offensives afin de neutraliser le potentiel militaire de l'ennemi et appuyer les troupes au sol. Elle se charge également des vols de reconnaissance tactique et photographie les territoires survolés. La 350e escadrille se voit confier les opérations de défense de l'espace aérien. Les deux escadrilles font partie de la Force de Réaction Rapide de l'Otan, la NATO Response Force ou NRF.

En outre, le 2e Wing peut également assister d'autres unités en matière de mobilité, de communication, d’information et d’infrastructures.

Articles recents

Le 2e Wing Tactique participera à l’exercice Trident Juncture 18

Le 25 octobre, l’un des plus grands exercices organisés par l’OTAN depuis la chute de l’Union Soviétique débutera : Trident Juncture . Cinq F-16 et 86 soldats de la Composante Aérienne y participent.

Les F16 en action en Italie

Du 24 septembre au 5 octobre, la première escadrille du 2 Wing tactique se déploiera sur la base aérienne italienne de Gioia del Colle. Les F16 participeront à des exercices qui les verront s’opposer à différents appareils issus de différentes nations partenaires.

Sous-officier armement avions de combat

Maxence travaille comme technicien Ligne et Armement au 2 Wing Tactique de Florennes. Il nous explique en quoi consiste son travail.

Des F-16 interceptent des avions russes

Le lundi 15 janvier, deux F-16 belges interceptaient deux bombardiers russes. Ceci dans le cadre d’une intervention d’urgence au-dessus de la mer du Nord dans le nord des Pays-Bas.

La Défense très engagée dans les commémorations de Passendale

Le lundi 31 juillet, cela faisait exactement cent ans que la bataille de Passendale, l'une des batailles les plus sanglantes de la Première Guerre mondiale, débutait. Afin de la commémorer, la Grande-Bretagne organisait d’impressionnantes commémorations les 30 et 31 juillet. La Défense y contribuait également de manière significative en veillant à ce que tout se déroule parfaitement dans le Westhoek.