-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Exercices

Exercices

Participer aux opérations à l’étranger ne se fait pas sans une bonne préparation. C’est pourquoi chaque militaire destiné à être envoyé sur un théâtre opérationnel s’entraîne durant une période variant de deux à six mois.

La réussite des Joint Individual Common Core Skills (J-ICCS) est  l’une des conditions sine qua none pour partir en opérations. Tout militaire doit en effet posséder certaines  compétences de base: premiers soins, sécurité militaire, connaissance du droit des conflits armés,  tir ou entrainement CBRN (Chimique, Biologique, Radiologique et Nucléaire). S’ils sont intégrés au sein d’une autre nation,  les militaires belges sont également formés durant une à deux semaines en compagnie de leurs homologues étrangers.

En point d’orgue de la phase pré-mission, des exercices de grande envergure constituent une répétition générale avant le déploiement sur théâtre opérationnel. Ils permettent aux militaires d’approfondir leurs connaissances  et leur opérabilité en groupe. Selon la mission, les détachements suivent le Certification Exercise (CertEx), le Mission Rehearsal Exercise (MREx) ou encore le Serpentex. Il s’agit d’exercices de certification à grande échelle au cours desquels les militaires sont plongés dans des situations permettant de peaufiner les derniers réglages avant le départ. Si tout s’est bien déroulé, le détachement est alors certifié Misson ready

Aussi d’autres formations complètent la préparation: en accompagnement psychologique, physique, culture de la population locale dans la zone d’opération… Rien n’est laissé au hasard avant le départ de nos militaires pour des contrées lointaines.

articles récents

Sandy Coast : tout le monde sur le pont

Depuis le 11 septembre 2018, 500 membres d’équipage de 11 navires issus de différentes nations sont engagés dans l’exercice Sandy Coast.

Les Carabiniers-Grenadiers sortent de leur zone de confort

Détruire des bastions terroristes ou capturer des High Values target (cibles de grande valeur) sont généralement des tâches pour lesquelles des soldats Special Operations Regiment sont déployés. Mais ce n’est pas le cas durant l'exercice United Dingo, qui s'est déroulé du 10 au 14 septembre dans la région d'Anvers. Cette fois, ce sont les soldats du Bataillon des Carabiniers-Grenadiers qui ont mené un certain nombre d'opérations spéciales.

Les F16 en action en Italie

Du 24 septembre au 5 octobre, la première escadrille du 2 Wing tactique se déploiera sur la base aérienne italienne de Gioia del Colle. Les F16 participeront à des exercices qui les verront s’opposer à différents appareils issus de différentes nations partenaires.

La flotte de l’OTAN se bat contre les incendies

Depuis le début de cette semaine, six navires de l’escadre de lutte contre les mines de l’OTAN (SNMCMG1) sont amarrés dans le port militaire de Zeebruges dans le cadre de l’exercice Sandy Coast 2018. Durant trois semaines, le navire-amiral, A960 Godetia, et ses chasseurs de mines s’entraineront afin de protéger leurs équipages contre les menaces maritimes et aériennes.

Mer du Nord : Exercice à grande échelle de lutte contre les mines

Du 10 au 28 septembre, l’exercice international de lutte contre les mines Sandy Coast 2018 se déroulera le long de la côte belge. L'exercice auquel participent différentes unités de l'OTAN sera dirigé par l'Amirauté du Bénélux (ABNL), l’état-major chapeautant les Marines belge et néerlandaise.

Pages