-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Marine

Grâce à la Marine, le pavillon belge croise sur toutes les mers du globe. Du patrouilleur à la frégate, des eaux territoriales à l'océan Indien en passant par la mer Baltique, nos équipages démontrent que polyvalence rime avec compétence et reconnaissance.

Nos deux porte-drapeaux, les frégates Léopold I et Louise-Marie, emmènent une flotte expérimentée composée de plusieurs chasseurs de mines, d'un navire de commandement et d'appui logistique, d'un navire pour l'écolage ou encore d'une plateforme dédiée à la recherche océanographique.

Ces dernières années, les frégates belges ont prouvé leur professionnalisme au cours de diverses participations à l'opération Atalanta. Celle-ci vise à protéger les navires marchands de la piraterie organisée au large de la Somalie et devant la Corne de l'Afrique.

Tous les ans, des chasseurs de mines belges participent à une campagne de déminage de l’OTAN réalisée par une escadre internationale des côtes baltes à la Méditerranée.

Des militaires belges de la Marine occupent des postes au sein des états-majors des différentes opérations maritimes internationales

articles récents

Stage passionnant à la Marine

Que la Marine offre constamment de nouvelles opportunités est une chose bien connue. Mais que vous puissiez réellement entamer un stage en tant que civil à la Marine l'est nettement moins. Victor Vandermeulen, titulaire d'un master en électromécanique, a testé la formule.

Nos amis norvégiens attaqués

Une équipe MOST (Mine countermeasures vessels Operational Sea Training) était à nouveau à bord du P901 Castor afin de tester la Task Force 1 de l'escadre de lutte contre les mines de l’OTAN.

MOST teste les équipages de la Task Force 2

Les équipages des deux task groups, qui participent à l'exercice Sandy Coast 2018, sont saturés après plus d'une semaine.Les équipes MOST (Mine countermeasures vessels Operational Sea Training), accompagnées de membres du DCC (Damage Control Center) du Centre de Compétence de la Marine, sont montées à bord du chasseur de mines M917 Crocus pour un exercice asymétrique de lutte contre la piraterie.

Sandy Coast : tout le monde sur le pont

Depuis le 11 septembre 2018, 500 membres d’équipage de 11 navires issus de différentes nations sont engagés dans l’exercice Sandy Coast.

La flotte de l’OTAN se bat contre les incendies

Depuis le début de cette semaine, six navires de l’escadre de lutte contre les mines de l’OTAN (SNMCMG1) sont amarrés dans le port militaire de Zeebruges dans le cadre de l’exercice Sandy Coast 2018. Durant trois semaines, le navire-amiral, A960 Godetia, et ses chasseurs de mines s’entraineront afin de protéger leurs équipages contre les menaces maritimes et aériennes.

Pages