-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Secteur Public - CALOG Zones de police - FAQ

FAQ

  • Comment et quand peut-on introduire sa candidature?

    Vous pouvez introduire votre candidature dès le moment où, dans la rubrique "Emplois vacants", une fonction qui vous intéresse apparaît. La procédure à suivre pour l'introduction de la candidature se retrouve dans la rubrique "Sélection".

  • Combien de zones de police retrouve-t-on dans ce projet?

    Actuellement quelques 60 zones de police nous communiquent les profils de fonction de postes vacants. En fonction de leur réception, ceux-ci sont systématiquement placés sur le site dans la rubrique « places ouvertes ».
    Il n'est possible de poser sa candidature que pour une place ouverte ou un profil de fonction existant sur le site.

  • Quelles sont les épreuves de sélection que je dois passer?

    Les zones de police sont libres dans la manière de sélectionner les candidats. La Défense transmet les candidatures approuvées par HRB aux zones de police et ce sont ces dernières qui vous convoqueront en vue de passer les épreuves de sélection (interview, test PC,...).Il a été demandé aux zones de police de communiquer le nom d'une personne de contact qui, par zone de police, répondra aux questions spécifiques des candidats.

  • Doit-on être bilingue en vue de postuler pour certaines fonctions ?

    Le profil de fonction reprend les aptitudes linguistiques nécessaires pour remplir la fonction. Dans le cas où le bilinguisme serait exigé, ce serait à la zone de police de déterminer les critères ainsi que le niveau exigé. Cela pourrait être éventuellement un critère de sélection lors de l'interview

  • Peut-on poser sa candidature pour plusieurs fonctions?

    On ne peut poser sa candidature que pour une fonction. Dès que votre candidature n'a pas été retenue pour la fonction demandée après avoir passé toute la procédure de sélection, vous avez toujours la possibilité d'introduire une nouvelle candidature et ce en suivant la procédure prévue (nouveau fax, modèle b et éventuellement un CV adapté).

  • Peut-on avoir des renseignements complémentaires quant aux profils de fonction?

    Les zones de police désignent une personne de contact afin de pouvoir répondre à ce genre de questions. Cette information est placée sur le site web.

  • Que se passe-t-il avec les personnes en 4/5 ?

    Vous pouvez introduire votre candidature et durant l'interview demander au responsable de la zone de police si vous pouvez travailler sous ce régime de travail dans la fonction pour laquelle vous postulez.

  • Les militaires qui ont été définitivement transférés, peuvent-ils ensuite faire mutation vers une autre zone de police ?

    Une fois que les militaires sont passés dans le cadre CALOG, ils peuvent, après une période d'activité de 3 ans, via le système de mobilité, postuler pour une place (en rapport avec leur niveau) dans une autre zone de police ou à la police fédérale.

  • Peut-on obliger les militaires à faire mutation après leur tansfert?

    Des mutations internes décidées par le chef de corps (vers une autre fonction au sein du même corps de la police locale) sont possibles. La mobilité vers une autre zone de police ou vers la police fédérale ne peut se faire que sur base volontaire (le membre du personnel prend lui-même l'initiative et non l'autorité).

  • Les militaires bénéficient de la gratuité des soins médicaux et de l'assurance hospitalisation. Y a-t-il quelque chose d'équivalent dans le statut CALOG?

    Le personnel CALOG bénéficie d'une assurance hospitalisation mais pas de la gratuité des frais médicaux.

  • Le système des jours de maladie n'existe pas dans le statut militaire. Quel système est en vigueur à la police ?

    Chaque année, 30 jours sont rajoutés au quota maladie (= nombre de jours maladie qui peuvent être pris avant de tomber en disponibilité). Le système de congé de maladie applicable à la Défense est converti vers le système de la police et ce lors du passage vers la statut CALOG.

  • Les militaires qui feront définitivement le passage seront-ils statutaires ou contractuels?

    La Loi du 16 Juillet 2005 prévoit uniquement un passage comme membre du personnel statutaire.

  • Les militaires dans le statut CALOG peuvent-ils être licenciés ?

    Les cas possibles de licenciements dans les rangs de la police sont comparables à ceux au sein de la Défense.

  • Les personnes bilingues peuvent-elles revendiquer une sorte de "prime de bilinguisme"?

    Les membres du personnel CALOG bilingues (moyennant un brevet linguistique) des zones de police de la région de Bruxelles capitale bénéficient de l'allocation de bilinguisme comme le personnel opérationnel soit 133,87 Euros pour le Niv C et 89,25 Euros pour le Niv D (montant à indexer). Les fonctions liées à une allocation de bilinguisme sont rares hors de la région de Bruxelles : elle se monte à 12,40 Euros (* index) pour le niveau en question et ce également pour le personnel CALOG de la police fédérale à Bruxelles.

  • Quelles sont les possibilités d'avancement? Comment peut-on passer du Niv D vers le Niveau C ou B?

    Le personnel statutaire CALOG bénéficie de la possibilité de promotion par le passage vers un niveau supérieur, également appelé promotion sociale.

    Pour ce faire, il faut d'abord obtenir un brevet. Mais avant de pouvoir participer aux épreuves de sélection pour l'obtention du brevet pour le passage vers le niveau supérieur, le militaire transféré doit réussir les épreuves (=examen) liées à ce niveau dont le programme est décrit et organisé par la direction DPR.

    Les brevets sont alors distribués aux personnes ayant réussi les épreuves et classées en ordre utile. Si le membre du personnel reçoit dans le cadre de la mobilité une fonction du niveau souhaité et ce dans un délai de 2 ans après l'obtention de son brevet, celui-ci est promu à ce niveau et dans le grade de la fonction en question. La durée de validité de ce brevet est de 2 ans.

  • Les militaires pourraient-ils travailler en uniforme (militaire ou de police) ?

    Les militaires en fonction au sein des zones de police appartiennent au personnel CALOG et ne travailleront donc ni en uniforme militaire ni en uniforme de police.

  • Si je suis candidat adjudant-chef, et j'ai obtenu du fait du stage un an de sursis pour comparaître devant la commission, ai-je également droit à ce sursis en ce qui concerne la prime de sélectionné dans le cas où durant cette période, 2 ans se sont écoulées après le cours et ce sans être promu?

    L'Art 30, § 1er, de l'AR du 18 Mar 03 dispose : L'adjudant qui a réussi les concours ou examens de qualification pour l'accession au grade d'adjudant-chef et qui n'a pas été nommé à ce grade deux ans après la date à laquelle il aurait pu être nommé au grade d'adjudant-chef suite au premier examen de sa candidature à ce grade par un comité d'avancement, bénéficie d'une allocation fixée à 1.250 EUR par an. Le montant indexé actuel de cette allocation est fixé à 1857,38 Euro brut par an.
    Exemple du nouveau concept : vous êtes nommé adjudant le 23 Mar 00 et vous avez réussi l'examen de qualification durant la session 2004
    Vous comparaîtrez pour la première fois devant le comité d'avancement en 2006 (2000 + 6=2006)Si vous êtes retenu immédiatement vous serez nommé le 26 Mar 06.
       -   Si vous n'êtes toujours pas retenu 2 ans plus tard, vous aurez droit à partir du 01 Avr 08 à l'allocation de sélectionné.
       -   Si vous êtes en stage à la police en 2008, vous aurez droit à cette allocation à partir du 01 Avr 08.

  • Quand je suis mis à la disposition d'une zone de police, ai-je droit à l'indemnité TLHT (transport entre le domicile et le lieu normal de travail)

    Chaque militaire en période de stage a droit à l'indemnité TLHT durant une période de 3 mois. Cette indemnité a pour but de compenser les problèmes initiaux crées par le nouveau trajet domicile-travail. Une indemnité de repas et de déplacement est prévue.
    Il y a toutefois 2 conditions préalables:
    -   Le nouveau lieu de travail au sein de la zone de police se situe à plus de 10 km du domicile de l'intéressé;
    -   Le nouveau lieu de travail au sein de la zone de police se situe à plus de 10 km de l'ancien lieu de travail de l'intéressé.
    Si une de ces 2 conditions n'est pas rencontrée, l'intéressé n'a pas droit à cette indemnité TLHT.

  • J'ai été mis à la disposition d'une zone de police déterminée et je constate, dans le cadre de l'extension du projet "renfort CALOG des zones de police", qu'une autre zone de police qui ne faisait pas partie précédemment du projet et pour laquelle je n'ai donc pas pu me porter candidat, située plus près de mon domicile et où j'aimerais être mis en fonction, a intégré le projet.
    Est-il possible, à partir de ma zone actuelle (donc pendant ma mise à disposition dans la zone X) de poser ma candidature pour une fonction dans une autre zone (donc pour la zone Y) ?

    Non, parce que le cadre légal ne le permet pas. L'arrêté royal du 04 octobre 2006 (A16, Y52) dispose à l'Art 1er qu'un militaire qui a déjà été mis à la disposition d'un employeur public ne peut pas se porter candidat pour une autre mise à disposition. Cette règle a été introduite dans le souci d'assurer le principe d'"égalité des chances", de conserver une saine gestion des projets et de pouvoir toujours proposer une situation de WIN-WIN-WIN. Si vous souhaitez néanmoins tenter votre chance dans une nouvelle zone (zone Y), vous devrez donc réintégrer la Défense avant de pouvoir introduire votre candidature pour cette nouvelle zone.

 

Retour