-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Opérations et entraînements

Opérations et entraînements

Retrouvez, via les liens ci-dessous, toutes les informations concernant les opérations et entraînements de nos militaires en Belgique et dans le monde. 

articles récents

Le Léopold I dans l’ombre du géant français

La frégate F930 Léopold I rencontrera l'imposant porte-avions français Charles de Gaulle (CdG) près du détroit de Gibraltar. À l'horizon, le monstre nucléaire ressemble à une tête d'épingle. Mais beaucoup restent bouche bée lorsqu’ils côtoient le CdG. L'équipage belge devrait s'y habituer, car il fera partie de la Task Force 473 du Groupe Aéronaval (GAN) encadrant le porte-avions français jusqu'à fin avril.

Les tâches essentielles de la Défense réémergent en 2020

La Défense présentait ses opérations 2020 depuis la base aérienne de Kleine-Brogel. Une attention particulière était portée sur la mission Baltic Air Policing (BAP) qui mobilise actuellement seize F-16 belges. En outre, notre armée est principalement active sur son propre territoire, au Sahel, au Moyen-Orient et à la frontière orientale de l'Europe.

Les Lanciers resserrent l’étau de la guerre urbaine

Nous semblions être parfois sur le tournage de Black Hawk Down. Au Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB), une compagnie interarmes belge se formait à l'attaque et à la défense d’agglomérations. Lorsque vous vous trouviez au cœur de l’action, le chaos semblait prédominer mais chaque mouvement était planifié et soigneusement adapté à chaque étape.

Accostage du premier navire d’un exercice américain à Anvers

Le lundi 3 février dernier vers 4h30 du matin, un premier navire anglais de la 104th Logistic Support Brigade accostait dans le port d’Anvers dans le cadre de l’exercice américain DEFENDER 2020. À son bord, de nombreux véhicules logistiques et du matériel.

Deuxième incident au Mali : point sur la situation

Le 24 janvier un véhicule du contingent belge de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali) a roulé sur un Engin Explosif Improvisé (IED). Trois militaires ont été blessés, dont un plus sévèrement. Le véhicule impliqué, un DINGO II, est quant à lui détruit. Il s’agit du deuxième incident de la sorte depuis le début de l’année.

Pages