-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Opérations en Afghanistan

Afghanistan

Après s'être chargée pendant 10 ans de la sécurité du périmètre intérieur de l'aéroport international de Kaboul en coordination avec les services de sécurité afghans, la Belgique a passé le flambeau aux Hongrois le 1er octobre 2012. Le redéploiement complet s'achevait le 14 décembre 2012.

Toutefois, depuis le 1er avril 2018, un détachement multi-sensor du Bataillon Chasseurs à cheval travaille sur l'aéroport international de Mazar-e-Sharif situé dans le nord de l'Afghanistan.

On compte également une vingtaine de militaires belges actuellement en poste dans la capitale afghane. La plupart travaillent dans les différents quartiers généraux ou encore au sein d'une antenne logistique.

articles récents

Le commandant de la Composante Air visite ses troupes en Afghanistan

Les 4 et 5 juin 2014, le commandant de la Composante Air, le lieutenant-général Claude Van de Voorde (ACC), effectuait une visite de deux jours au sein du détachement de l’opération Guardian Falcon (OGF) sur le Kandahar Air Field (KAF), en Afghanistan.

Distinction pour notre travail en Afghanistan

Ce vendredi 7 mars à la résidence de l’Ambassadeur des Etats-Unis à Bruxelles le Lieutenant Général David Hogg a remis au Lieutenant Général belge Marc Compernol la 'Legion of Merit Award'.

Réunion des ministres de la Défense de l’OTAN à Bruxelles

Les ministres de la Défense des États membres de l’OTAN se sont réunis ces 26 et 27 février à Bruxelles. Les sujets principaux à l’agenda étaient la situation sécuritaire en Ukraine, les capacités militaires de l’Alliance et la mission menée par l’OTAN en Afghanistan.

15.000 heures de vol en Afghanistan

Les pilotes de F-16 belges en Afghanistan ont effectué leur 15 millième heure de vol. Ils ont atteint ce chiffre historique le dimanche 24 novembre 2013.

Les radars belges protègent Kandahar

Dans le sud de l'Afghanistan, des véhicules équipés de radars de l'armée belge surveillent l'aéroport de Kandahar. Depuis la fin du mois de juin, huit militaires de l'escadron surveillance du champ de bataille (détaché du Bataillon de Chasseurs à Cheval d'Heverlee) s'attèlent à la tâche.

Pages