-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Operation Mali

Mali

Het detachement werkt in het Koulikoro Training Center (KTC), op ongeveer zestig kilometer van  Bamako, de hoofdstad van Mali.

La Belgique exerce toujours le commandement de la mission européenne de formation au Mali jusqu'en janvier 2018. Elle y prend part avec quelque 180 militaires. Après janvier, cette participation sera réduite à vingt militaires belges. En 2018, la Défense se concentrera davantage sur la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA). Quarante militaires du Bataillon de Chasseurs à Cheval y participeront. Dès juillet 2018, ceux-ci effectueront au nord de la ville de Gao des missions de reconnaissance allant d'une journée à sept jours et ce, pendant deux ans.

Début juillet 2018, après quatre mois d'opérations dans la région poussiéreuse qui encercle la ville malienne de Gao, les deux hélicoptères NH90, les équipages ainsi que le personnel au sol sont rentrés en Belgique. Les tâches de ces appareils et du personnel consistaient principalement à effectuer des évacuations médicales et du transport de troupes.

articles récents

EUTM Mali : bien plus que de l'entraînement

La mission de formation de l'Union européenne au Mali (EUTM Mali) peut se targuer d'enregistrer des chiffres assez impressionnants. Depuis 2013, date du premier mandat de la mission, quelque neuf mille soldats maliens ont été formés. Mais ceci n'est pas son unique tâche. L'Advisory Task Force de l'EUTM apporte également une contribution sur le plan structurel.

« L’objectif est de permettre aux Maliens de prendre leur formation en main »

Depuis 2013, la Belgique participe activement à la mission européenne de formation au Mali (EUTM Mali). Depuis juillet 2016, la Défense belge est également à la tête de cette mission forte de 575 militaires. L’Education and Training Task Force (ETTF), cantonnée à Koulikoro, estl'un des piliers sur lesquels elle repose.

Un général belge dirige une mission UN au Mali

Le général-major belge Jean-Paul Deconinck reprenait le commandement de l'United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA) le mardi 11 avril 2017. Il se retrouve ainsi à la tête de quelque onze mille militaires provenant de plus de cinquante pays.

La Défense clarifie ses opérations

Pour la seconde fois en 2017, la Défense clarifiait ses opérations actuelles lors d'une conférence de presse. Après un survol de toutes les missions nationales et internationales en cours, une attention particulière était portée sur l'opération Desert Falcon au Moyen-Orient.

Troisième général belge à la tête d’une mission en Afrique

Le général-major Jean-Paul Deconinck a été désigné jeudi en tant que commandant de la United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA). Il devient, de la sorte, le troisième général belge à exercer temporairement une fonction de commandement en Afrique.

Pages