-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Liban

Liban

Le détachement belge est implanté dans le sud du Liban, à At Tiri principalement.

Au Liban, un détachement belge de démineurs a soutenu la mission UNIFIL de l'ONU. La mission visait à marquer la Blue Line, la ligne de démarcation entre Israël et le Liban, fixée par les Nations Unies. Cette frontière se trouvait dans une zone jonchée de mines et d'agglomérats de munitions. Cette mission s'est achevée au bout de huit ans.

Les chiffres : en huit ans, l'armée belge a nettoyé une superficie de plus d'un kilomètre carré et demi. Le personnel a ainsi découvert et détruit 15 000 mines et autres explosifs. Cela représente près de 40% de l'ensemble du déminage effectué par l'UNIFIL, la force des Nations Unies au Liban.

Quelques Belges travaillent également au quartier général de l'UNIFIL à An Naqourah.

Pour rappel, c'est suite à une période conflictuelle que des Casques bleus des Nations Unies sont installés en permanence le long de la frontière israélo-libanaise depuis 1978. Cette mission a reçu le nom de FINUL (Forces Intérimaires des Nations Unies au Liban).

articles récents

Transfert d’autorité entre BELUFIL 14_02 et BELUFIL 14_06

Le mercredi 25 juin, s’effectuait la cérémonie de transfert d’autorité entre le détachement descendant, BELUFIL 14_02, et le détachement montant, BELUFIL 14_06.

Parés jusqu’au bout !

Ce mardi 24 juin, le centre névralgique opérationnel tourne à plein régime au milieu du camp militaire d’At-Tiri. Sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, le « shift » – ainsi nommé dans le jargon militaire -, se tient prêt. Concrètement, deux hommes sont perpétuellement de service afin de maintenir un contact permanent avec les troupes sur le terrain et les échelons hiérarchiques supérieurs du quartier général de l’ONU.

BELUFIL 14_02 s’apprête à rentrer au bercail

Après plus de quatre mois d’activité sur le théâtre d’opération libanais, les militaires belges basés à At Tiri préparent leur paquetage pour rentrer à la maison. Leurs successeurs trépignent d’impatience pour entamer leur part du travail.

La fièvre de la Coupe du monde à At-Tiri

La folie règne en maître sur la Coupe du monde qui a lieu au Brésil ainsi que sur tous les pays participants. Les militaires belges au Liban suivent également cette compétition. Le détachement actuel BELUFIL 14_02 (Belgian Luxembourg Forces in Libanon) bientôt de retour au bercail, aime se détendre le soir en s’offrant une bonne tranche de foot.

Le Daily Star à At-Tiri

Le déminage est terminé pour l’actuel contingent belge au Liban. Au total, il a détruit 92 mines anti-personnel et libéré 397,5 mètres-carré. Cette semaine de travail était l’occasion pour le journal libanais The Daily Star de venir jeter un œil sur le travail des Belges.

Pages