-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

SNMCMG1

Le Bellis rentre d’une campagne particulière

Le vendredi 17 avril à 8h15, le chasseur de mines M916 Bellis est rentré à la base navale de Zeebruges. Il avait participé pendant deux mois à une mission du Standing NATO Mine Countermeasures Group 1.

Business as (un)usual : les opérations de la Défense

Le coronavirus domine actuellement l'actualité mondiale. Le mode de vie habituel a été fortement ébranlé, ce qui aura des conséquences sur le long terme. La Défense s'adapte également à la situation actuelle, ce qui ne signifie pas que ses missions soient compromises.

Les tâches essentielles de la Défense réémergent en 2020

La Défense présentait ses opérations 2020 depuis la base aérienne de Kleine-Brogel. Une attention particulière était portée sur la mission Baltic Air Policing (BAP) qui mobilise actuellement seize F-16 belges. En outre, notre armée est principalement active sur son propre territoire, au Sahel, au Moyen-Orient et à la frontière orientale de l'Europe.

Exercice virtuel de lutte contre les mines au profit de l'OTAN

La base navale d'Ostende fourmille d'activités en ce moment. Comme chaque année, le premier exercice tactique de lutte contre les mines Dynamic Move vient de débuter. Cet entraînement se déroule dans les locaux d'Eguermin, l'école binationale de lutte contre les mines et met en lice quelque 150 participants issus de 19 pays membres de l'OTAN.

Chasseur de mines M916 Bellis devant la côte danoise

Au cours de ces deux dernières semaines, le M916 Bellis a participé, avec l’escadre de l’OTAN SNMCMG1 (Standing NATO Mine Countermeasures Group 1), à l’opération Northern HODOPS le long de la côte danoise. Pour celle-ci, le Bellis avait embarqué 6 plongeurs EOD (Explosive Ordnance Disposal) portugais ainsi que leur GAVIA (un drone autonome semblable au REMUS).