-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Mali

Deuxième incident au Mali : point sur la situation

Le 24 janvier un véhicule du contingent belge de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali) a roulé sur un Engin Explosif Improvisé (IED). Trois militaires ont été blessés, dont un plus sévèrement. Le véhicule impliqué, un DINGO II, est quant à lui détruit. Il s’agit du deuxième incident de la sorte depuis le début de l’année.

Incident au Mali : les militaires sains et saufs grâce au DINGO II

Le 1er janvier dernier, un véhicule du contingent belge de la MINUSMA (Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali) roulait sur un Engin Explosif Improvisé (IED). Grâce à la capacité de protection du DINGO II, tous les militaires qui s’y trouvaient sont sains et saufs. La Défense a le souhait d’investir afin que tous ses véhicules puissent offrir un tel niveau de sécurité.

Le C-130 clôt un chapitre de son histoire

Depuis mai 2018, un C-130 belge était au Mali de manière permanente afin de soutenir l'opération des Nations Unies MINUSMA. Pour cet avion-cargo, cette affectation représentait le dernier engagement international majeur.

Soutien vital au Mali

Récemment, la Défense envoyait une série d'équipements médicaux au Mali afin de soutenir la mission de formation européenne EUTM. Un détachement belge en faisait don au camp d'entraînement de Koulikoro le 14 mai dernier.

Le Mali, un défi logistique

Au Mali, une bonne coordination ainsi qu’un bon appui logistique sont essentiels aux missions de la Défense. Les militaires du National Support Element (NSE) de Bamako et du Joint Support Detachment (JSD) de Gao sont occupés jour et nuit afin que tout se déroule pour le mieux.