-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Hôpital militaire Reine Astrid

Premières sorties de quarantaine à l'hôpital militaire

Les huit personnes placées en quarantaine après leur retour de Chine voici deux semaines pouvaient rentrer chez elles dimanche dernier dans l'après-midi. De nombreux tests ont permis d'établir avec certitude qu'elles ne sont pas contaminées et ne peuvent donc transmettre le coronavirus. Les deux patients arrivés la semaine dernière sortiront, quant à eux, dans sept jours si leurs tests se révèlent également négatifs.

La Défense prête pour les rapatriements depuis la Chine

Ce dimanche 2 février en fin de soirée sept Belges et deux ressortissants Chinois étaient rapatriés depuis la Chine à l’aéroport de Melsbroek. Ils ont été transférés à l'Hôpital Militaire Reine Astrid (HMRA) à Neder-over-Heembeek. Ils y resteront en quarantaine pendant environ deux semaines.

Exercice d'évacuation au Centre des grands brûlés

Le 22 novembre dernier, le personnel du Centre des grands brûlés de l'Hôpital Militaire Reine Astrid de Neder-Over-Heembeek participait à un grand exercice d'évacuation. La simulation avait pour but de revoir et clarifier la procédure à adopter en cas d'incendie. Les pompiers de Bruxelles prenaient également part à cet entraînement.

La Composante Médicale présente ses capacités au ministre Reynders

Le vendredi 22 mars dernier, en marge des commémorations des attentats de Bruxelles perpétrés en 2016, le ministre de la Défense Didier Reynders se familiarisait avec la Composante Médicale. La rencontre était organisée à l'Hôpital Militaire Reine Astrid (HMRA) de Neder-over-Heembeek.

Le ministre de la Défense Didier Reynders rencontre des militaires du 22 mars 2016

Dans le cadre des commémorations du 22 mars 2016, le site de l’Hôpital Militaire Reine Astrid (HMRA) de Neder-Over-Heembeek fut choisi comme lieu de rencontre. En effet, le ministre de la Défense Didier Reynders s’entretenait avec des militaires impliqués dans les soins prodigués aux victimes après les attentats.