-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

4 Bataillon Logistique

Les Lanciers resserrent l’étau de la guerre urbaine

Nous semblions être parfois sur le tournage de Black Hawk Down. Au Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB), une compagnie interarmes belge se formait à l'attaque et à la défense d’agglomérations. Lorsque vous vous trouviez au cœur de l’action, le chaos semblait prédominer mais chaque mouvement était planifié et soigneusement adapté à chaque étape.

Implication multinationale en Estonie

À quelques semaines d’un redéploiement en Belgique, les militaires du détachement enhanced Forward Presence (eFP) 19-01 restent hautement impliqués dans les manœuvres en cours. En ce début mai, ils participent à l’exercice de l’OTAN Spring Storm au sein duquel la dimension multinationale n’est pas un vain mot.

Trois unités d’appui en Lituanie

En Lituanie, des hommes et des femmes de la compagnie Delta (composée d’éléments du 1/3 Lanciers) s’entraînent intensément au sein de l’exercice OTAN Iron Wolf dans le cadre des missions eFP (enhanced Forward Presence). D’autres travaillent également sans discontinuer afin de faciliter et de garantir l’opérationnalité des premiers. Rencontre avec trois unités d’appuis engagées dans le même dispositif.

Toutes les composantes de la Défense s’entraînaient dans le Grand Nord

Du 25 octobre au 7 novembre derniers, la Défense et toutes ses composantes participaient à l'exercice OTAN Trident Juncture. Quelque 450 militaires belges de la Marine et des composantes Terre, Air et Médicale s'étaient rendus en Norvège et en Finlande.

La composante terre prête pour Trident Juncture

Au cours de l'exercice Trident Juncture 2018, l'OTAN déploie environ 50 000 soldats en Scandinavie. Une grande partie d'entre eux sont des troupes terrestres, dont 130 militaires de la composante terrestre.