-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Exercices

Exercices

Participer aux opérations à l’étranger ne se fait pas sans une bonne préparation. C’est pourquoi chaque militaire destiné à être envoyé sur un théâtre opérationnel s’entraîne durant une période variant de deux à six mois.

La réussite des Joint Individual Common Core Skills (J-ICCS) est  l’une des conditions sine qua none pour partir en opérations. Tout militaire doit en effet posséder certaines  compétences de base: premiers soins, sécurité militaire, connaissance du droit des conflits armés,  tir ou entrainement CBRN (Chimique, Biologique, Radiologique et Nucléaire). S’ils sont intégrés au sein d’une autre nation,  les militaires belges sont également formés durant une à deux semaines en compagnie de leurs homologues étrangers.

En point d’orgue de la phase pré-mission, des exercices de grande envergure constituent une répétition générale avant le déploiement sur théâtre opérationnel. Ils permettent aux militaires d’approfondir leurs connaissances  et leur opérabilité en groupe. Selon la mission, les détachements suivent le Certification Exercise (CertEx), le Mission Rehearsal Exercise (MREx) ou encore le Serpentex. Il s’agit d’exercices de certification à grande échelle au cours desquels les militaires sont plongés dans des situations permettant de peaufiner les derniers réglages avant le départ. Si tout s’est bien déroulé, le détachement est alors certifié Misson ready

Aussi d’autres formations complètent la préparation: en accompagnement psychologique, physique, culture de la population locale dans la zone d’opération… Rien n’est laissé au hasard avant le départ de nos militaires pour des contrées lointaines.

articles récents

Des para-commandos belges et gabonais s'entraînent ensemble

Tropical Storm n'est pas un exercice exclusivement belge. La majorité des unités en exercice au Gabon, environ huit cents militaires, sont bien sûr majoritairement belges. Cependant, les para-commandos gabonais profitent de la présence belge pour peaufiner en même temps leurs propres compétences.

La Louise-Marie et le Primula se sont préparés durant Joint Warrior

Deux fois par an, la Marine britannique organise, au Nord-Ouest de l’Ecosse, un exercice multinational de grande envergure : Joint Warrior. Cette année, l’exercice s’est déroulé du 30 septembre au 13 octobre. La Belgique y était représentée avec la frégate F931 Louise-Marie et le chasseur de mines M924 Primula.

Nouveau ‘Belgian Army magazine’ online

Dans cette édition : Les SAS et les Commandos … deux unités d’un type nouveau – les origins / Spring Storm: The last Mistral missile / Eager Lion 2017

Aide médicale dans les tropiques

Les deux bataillons de para-commandos belges ne sont pas les seuls militaires actuellement en entrainement au Gabon. Outres ceux qui participent à l'exercice Tropical Storm, ce sont 45 médecins, infirmiers, ambulanciers et planificateurs médicaux de la Composante Médicale qui appuieront les effectifs jusqu'au terme de l'exercice.

Tropical Storm, défi para-commando

Les para-commandos belges participent à l’exercice Tropical Storm. La période d’exercice du premier détachement s’est étendue du 18 au 30 septembre. Les para-commandos du 2ème Bataillon Commando de Flawinne les ont entretemps relevés et s’entrainent à présent jusqu’au 16 octobre.

Pages