-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d'effectifs. Elle se compose de deux brigades incluant une unité d'artillerie, de deux bataillons du génie, d'un bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance), de deux unités logistiques et de trois groupes de Systèmes de Communication et d'Information (CIS). Une troisième unité logistique, une unité de la Police Militaire, une unité Information Operations, le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE), une unité Field Accomodation (FAU), un groupe Movement Control (MCG) ainsi que quatre camps d'entraînement et un centre de formation destinés aux troupes terrestres complètent le dispositif.

Quelque 10 500 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s'entraîner pour les opérations à l'étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, et ce sur terre comme sur mer : participation à la coalition de l'OTAN dans les pays baltes, appuis en Afghanistan, à l'armée irakienne et à la coalition en Irak, appuis au Mali, Boarding team à bord de navires, participation aux PPM dans divers pays africains.

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales. Ces dernières effectuent un large éventail de missions. Les troupes terrestres offrent également un appui à notre population et assurent ainsi notre défense.

La devise de cette composante est With people, amongst people and for the people parce que ses militaires sont toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec leurs collègues, ils sont en contact direct avec les civils et leurs opposants. Leurs missions constituent des défis à relever en permanence.

Le Quartier Général de la Brigade Motorisée

Bataillon 12 de Ligne Prince Léopold-13 Ligne (Spa), Bataillon Carabiniers Prince Baudouin-Grenadiers (Bourg-Léopold), Bataillon Libération-5 Ligne (Bourg-Léopold), Bataillon de Chasseurs Ardennais (Marche-en-Famenne), Bataillon 1/3 Lanciers (Marche-en-Famenne), Bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance) (Heverlee), Bataillon d'Artillerie (Brasschaat), Bataillon 4 Génie (Amay), Bataillon 11 Génie (Burcht), 4 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Marche-en-Famenne), 10 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Bourg-Léopold), 4 Bataillon Logistique (Marche-en-Famenne), 18 Bataillon Logistique (Bourg-Léopold), Camp Beverlo (Bourg-Léopold), Camp Marche
(Marche-en-Famenne).

Le Quartier Général de la Special Operations Regiment

2 Bataillon de Commandos (Flawinne), 3 Bataillon de Parachutistes (Tielen), Special Forces Group (Heverlee), Centre d'Entraînement de Commandos (Marche-les-Dames), Centre d'Entraînement de Parachutistes (Schaffen), 6 Groupe Systèmes de Communications et d'Information (Peutie)

articles récents

Les gardiens discrets de notre pays

La Défense exécute en permanence des missions à l'étranger portant divers noms comme enhanced Forward Presence et Resolute Support. « L’Aide à la nation », englobant toutefois les missions au cours desquelles ce département veille à la sécurité et au bien-être de nos propres concitoyens, semble avoir moins la cote. Le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) y joue pourtant un rôle crucial.

Travaux transfrontaliers de dépannage

Le 18 Bataillon Logistique effectue l'exercice de dépannage Rhino Recovery, organisé à Bourg-Léopold du 13 au 16 mai. L’initiative est menée par les collègues néerlandais de la 13 Herstelcompagnie d’Oirschot. Pour pouvoir facilement se débrouiller pendant les opérations, il est essentiel de maîtriser toutes sortes de rudiments à la perfection.

Remplacement précoce des systèmes d'extinction d'incendie des véhicules militaires

Après une vérification de routine du système d'extinction d'incendie de plusieurs véhicules de la Composante Terre, la Défense prend la décision de mettre temporairement hors service certains de ses véhicules opérationnels. "La sécurité de l'équipage est essentielle et nous ne voulons pas prendre de risques inutiles ", déclare la Direction générale des ressources matérielles. Il s'agit de dix chars Pionnier et poseurs de ponts et de 40% des Piranha et Pandur.

Belle fin de mission pour notre détachement en Estonie

Du 3 au 11 mai 2019, le détachement belge enhanced Forward Presence (eFP) 19-01 faisait preuve de détermination dans le cadre de l'exercice annuel Spring Storm de l'OTAN organisé en Estonie.

Implication multinationale en Estonie

À quelques semaines d’un redéploiement en Belgique, les militaires du détachement enhanced Forward Presence (eFP) 19-01 restent hautement impliqués dans les manœuvres en cours. En ce début mai, ils participent à l’exercice de l’OTAN Spring Storm au sein duquel la dimension multinationale n’est pas un vain mot.

Pages