-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d'effectifs. Elle se compose de deux brigades incluant une unité d'artillerie, de deux bataillons du génie, d'un bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance), de deux unités logistiques et de trois groupes de Systèmes de Communication et d'Information (CIS). Une troisième unité logistique, une unité de la Police Militaire, une unité Information Operations, le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE), une unité Field Accomodation (FAU), un groupe Movement Control (MCG) ainsi que quatre camps d'entraînement et un centre de formation destinés aux troupes terrestres complètent le dispositif.

Quelque 10 500 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s'entraîner pour les opérations à l'étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, et ce sur terre comme sur mer : participation à la coalition de l'OTAN dans les pays baltes, appuis en Afghanistan, à l'armée irakienne et à la coalition en Irak, appuis au Mali, Boarding team à bord de navires, participation aux PPM dans divers pays africains.

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales. Ces dernières effectuent un large éventail de missions. Les troupes terrestres offrent également un appui à notre population et assurent ainsi notre défense.

La devise de cette composante est With people, amongst people and for the people parce que ses militaires sont toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec leurs collègues, ils sont en contact direct avec les civils et leurs opposants. Leurs missions constituent des défis à relever en permanence.

Le Quartier Général de la Brigade Motorisée

Bataillon 12 de Ligne Prince Léopold-13 Ligne (Spa), Bataillon Carabiniers Prince Baudouin-Grenadiers (Bourg-Léopold), Bataillon Libération-5 Ligne (Bourg-Léopold), Bataillon de Chasseurs Ardennais (Marche-en-Famenne), Bataillon 1/3 Lanciers (Marche-en-Famenne), Bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance) (Heverlee), Bataillon d'Artillerie (Brasschaat), Bataillon 4 Génie (Amay), Bataillon 11 Génie (Burcht), 4 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Marche-en-Famenne), 10 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Bourg-Léopold), 4 Bataillon Logistique (Marche-en-Famenne), 18 Bataillon Logistique (Bourg-Léopold)

Le Quartier Général de la Special Operations Regiment

2 Bataillon de Commandos (Flawinne), 3 Bataillon de Parachutistes (Tielen), Special Forces Group (Heverlee), Centre d'Entraînement de Commandos (Marche-les-Dames), Centre d'Entraînement de Parachutistes (Schaffen), 6 Groupe Systèmes de Communications et d'Information (Peutie)

articles récents

La Brigade Motorisée voit le jour

La Brigade Médiane a été officiellement transformée en Brigade Motorisée ce jeudi 22 novembre 2018. Cela s'est passé lors d'une cérémonie à Marche-en-Famenne, siège du commandement de la nouvelle brigade.

Iron Wolf : exercice majeur pour les Belges en Lituanie

Iron Wolf est à la fois le nom d’une brigade lituanienne et celui de l’exercice qui se déroulait début novembre et auquel le bataillon multinational de l’OTAN eFP (enhanced Forward Presence) participait. Engagé depuis fin août, le détachement eFP 09/18, piloté par le Bataillon 1/3 Lanciers, prenait également part à cet exercice majeur de sa période de déploiement.

Trois unités d’appui en Lituanie

En Lituanie, des hommes et des femmes de la compagnie Delta (composée d’éléments du 1/3 Lanciers) s’entraînent intensément au sein de l’exercice OTAN Iron Wolf dans le cadre des missions eFP (enhanced Forward Presence). D’autres travaillent également sans discontinuer afin de faciliter et de garantir l’opérationnalité des premiers. Rencontre avec trois unités d’appuis engagées dans le même dispositif.

Le ministre présente les opérations 2019

Le ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique, Sander Loones, présentait les opérations planifiées pour l'année prochaine. La Belgique se concentrera une nouvelle fois sur l'engagement international et la lutte contre le terrorisme sur notre territoire comme à l'étranger.

Le Special Operations Regiment achève sa période d'entraînement à Otterburn

Le 14 novembre dernier, les derniers tirs du Special Operations Regiment belge retentissaient dans le camp d'entraînement britannique d'Otterburn. Les membres du 2 Bataillon de Commandos étaient aux commandes de cette période d'exercices pratiques ces deux dernières semaines. Ces troupes rentreront chez elles ce week-end.

Pages