-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d’effectifs. Elle se compose de deux brigades avec une unité d’artillerie, deux bataillons du génie et des troupes de reconnaissance. Trois unités logistiques et trois groupes de télécommunication (CIS), ainsi que quatre camps d’entraînement et un centre de formation destiné aux troupes terrestres complètent la liste.

Au total, 12.000 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s’entraîner pour les missions à l’étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, sur terre comme en mer : coaching en Afghanistan, déminage au Liban, formation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, sécurité au Mali, embarquement sur navires…

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales et effectuent un large éventail de missions. Sur le territoire belge également, les troupes terrestres offrent un appui à la population et assurent la défense du pays.

Leur devise est With people, amongst people parce qu’un militaire de la Composante Terre est toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec ses collègues, il est en contact direct avec civils et opposants. Sa mission est un défi permanent.

articles récents

Montée en puissance de la capacité d’appui-feu

Dans le cadre de la Very High Readiness Joint Task Force 2019 (VJTF-19) de l’OTAN, la Belgique fournit une batterie Howitser 105mm du Bataillon d’Artillerie. Cette batterie constitue, avec une batterie Panzerhouwitsers (PzHow) 2000 d’Allemagne, des Pays-Bas et de Norvège, le bataillon d’artillerie multinational (Bn MN) de la VJTF-19.

Port du masque obligatoire pour Toxic Chipmunk

Les équipes de déminage et de décontamination de la Composante Terre se sont entrainées du 7 au 11 mai à Vught, aux Pays-Bas.

Les étudiants lancent des satellites en « canette »

Cette année, douze équipes d'élèves du secondaire participaient au projet CanSat. Le vendredi 4 mai dernier, ils lançaient leurs satellites artisanaux de la taille d'une canette de soda depuis le terrain d’aviation du camp d'Elsenborn.

Quand les Chasseurs Ardennais passent à l’offensive

Le Bataillon de Chasseurs Ardennais participe à un entraînement majeur depuis le 21 avril 2018. Ceci afin de préparer son personnel à participer au rôle des bataillons placés en alerte au profit de l'Union européenne. Ces mercredi 2 et jeudi 3 mai, l'exercice atteignait son paroxysme.

Le 3 Para s’entraîne au pays de Galles

Du 16 au 26 avril, le 3 Bataillon Para faisait grandement usage des nombreuses possibilités du camp d’entraînement de Sennybridge au pays de Galles.

Pages