-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d'effectifs. Elle se compose de deux brigades incluant une unité d'artillerie, de deux bataillons du génie, d'un bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance), de deux unités logistiques et de trois groupes de Systèmes de Communication et d'Information (CIS). Une troisième unité logistique, une unité de la Police Militaire, une unité Information Operations, le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE), une unité Field Accomodation (FAU), un groupe Movement Control (MCG) ainsi que quatre camps d'entraînement et un centre de formation destinés aux troupes terrestres complètent le dispositif.

Quelque 10 500 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s'entraîner pour les opérations à l'étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, et ce sur terre comme sur mer : participation à la coalition de l'OTAN dans les pays baltes, appuis en Afghanistan, à l'armée irakienne et à la coalition en Irak, appuis au Mali, Boarding team à bord de navires, participation aux PPM dans divers pays africains.

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales. Ces dernières effectuent un large éventail de missions. Les troupes terrestres offrent également un appui à notre population et assurent ainsi notre défense.

La devise de cette composante est With people, amongst people and for the people parce que ses militaires sont toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec leurs collègues, ils sont en contact direct avec les civils et leurs opposants. Leurs missions constituent des défis à relever en permanence.

Le Quartier Général de la Brigade Motorisée

Bataillon 12 de Ligne Prince Léopold-13 Ligne (Spa), Bataillon Carabiniers Prince Baudouin-Grenadiers (Bourg-Léopold), Bataillon Libération-5 Ligne (Bourg-Léopold), Bataillon de Chasseurs Ardennais (Marche-en-Famenne), Bataillon 1/3 Lanciers (Marche-en-Famenne), Bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance) (Heverlee), Bataillon d'Artillerie (Brasschaat), Bataillon 4 Génie (Amay), Bataillon 11 Génie (Burcht), 4 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Marche-en-Famenne), 10 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Bourg-Léopold), 4 Bataillon Logistique (Marche-en-Famenne), 18 Bataillon Logistique (Bourg-Léopold)

Le Quartier Général de la Special Operations Regiment

2 Bataillon de Commandos (Flawinne), 3 Bataillon de Parachutistes (Tielen), Special Forces Group (Heverlee), Centre d'Entraînement de Commandos (Marche-les-Dames), Centre d'Entraînement de Parachutistes (Schaffen), 6 Groupe Systèmes de Communications et d'Information (Peutie)

articles récents

Visites d'écoles, pannes de véhicules et nuits à la belle étoile

Dans l'est du Mali, près de la ville de Gao, un détachement du Bataillon de Chasseurs à Cheval provenant d'Heverlee est opérationnel depuis novembre 2018. Ses membres collectent des renseignements pour le compte de la mission de l'ONU MINUSMA. Celle-ci aide le gouvernement malien à stabiliser le pays.

Les Belges larguent de l’eau au Mali

Le 1er mars dernier, une équipe du peloton d’approvisionnement par air (Rav Air) larguait quatre colis contenant de l’eau au-dessus du désert malien. La mission de l’ONU MINUSMA peut ainsi compter, depuis mai 2018, sur l’aide de notre pays afin d’approvisionner des zones isolées depuis les airs.

Sportifs mis à l'honneur par le chef de la Défense

Le vendredi 1er mars 2019, les sportifs méritants étaient mis à l'honneur en présence du général Compernol, chef de la Défense. La cérémonie était organisée dans le hall omnisports du 3 Bataillon de Parachutistes à Tielen.

Préparez-vous à souffrir (un peu)

Devenir para-commando n'est pas donné à tout le monde. Le chemin qui mène au béret rouge ou vert tant convoité est long et parsemé d’embûches. Les tests physiques et médicaux sont impitoyables. Pendant la formation, les candidats repoussent leurs limites tous les jours. Pour le personnel militaire ne travaillant pas dans des unités de combat mais toutefois désireux de passer le brevet, la Défense propose une solution : une phase préparatoire de trois semaines.

Charles Michel visite le détachement belge en Estonie

Le 20 février dernier, Charles Michel, actuel premier ministre, rencontrait le personnel du détachement belge déployé en Estonie.

Pages