-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d'effectifs. Elle se compose de deux brigades incluant une unité d'artillerie, de deux bataillons du génie, d'un bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance), de deux unités logistiques et de trois groupes de Systèmes de Communication et d'Information (CIS). Une troisième unité logistique, une unité de la Police Militaire, une unité Information Operations, le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE), une unité Field Accomodation (FAU), un groupe Movement Control (MCG) ainsi que quatre camps d'entraînement et un centre de formation destinés aux troupes terrestres complètent le dispositif.

Quelque 10 500 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s'entraîner pour les opérations à l'étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, et ce sur terre comme sur mer : participation à la coalition de l'OTAN dans les pays baltes, appuis en Afghanistan, à l'armée irakienne et à la coalition en Irak, appuis au Mali, Boarding team à bord de navires, participation aux PPM dans divers pays africains.

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales. Ces dernières effectuent un large éventail de missions. Les troupes terrestres offrent également un appui à notre population et assurent ainsi notre défense.

La devise de cette composante est With people, amongst people and for the people parce que ses militaires sont toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec leurs collègues, ils sont en contact direct avec les civils et leurs opposants. Leurs missions constituent des défis à relever en permanence.

Le Quartier Général de la Brigade Motorisée

Bataillon 12 de Ligne Prince Léopold-13 Ligne (Spa), Bataillon Carabiniers Prince Baudouin-Grenadiers (Bourg-Léopold), Bataillon Libération-5 Ligne (Bourg-Léopold), Bataillon de Chasseurs Ardennais (Marche-en-Famenne), Bataillon 1/3 Lanciers (Marche-en-Famenne), Bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance) (Heverlee), Bataillon d'Artillerie (Brasschaat), Bataillon 4 Génie (Amay), Bataillon 11 Génie (Burcht), 4 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Marche-en-Famenne), 10 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Bourg-Léopold), 4 Bataillon Logistique (Marche-en-Famenne), 18 Bataillon Logistique (Bourg-Léopold)

Le Quartier Général de la Special Operations Regiment

2 Bataillon de Commandos (Flawinne), 3 Bataillon de Parachutistes (Tielen), Special Forces Group (Heverlee), Centre d'Entraînement de Commandos (Marche-les-Dames), Centre d'Entraînement de Parachutistes (Schaffen), 6 Groupe Systèmes de Communications et d'Information (Peutie)

articles récents

Priorité 1 pour la sécurité

Les recrues maliennes marchent dans le camp d’entraînement situé dans la ville de Koulikoro. Elles se préparent à lutter contre l’agitation qui perturbe le nord de leur pays. Raison pour laquelle, l’Union européenne y a envoyé des instructeurs.

Nouveaux généraux

Le ministre et le chef de la Défense ont, comme chaque année, pris leur décision quant à la relève des généraux. Certains prenant leur retraite, ils seront remplacés par de nouveaux collègues.

Le Battle Group européen fourbit ses armes

La Belgique commandera le groupement tactique de l’Union européenne (EUBG) durant le second semestre 2014. Pour ce faire, l’EUBG vient de terminer une autre phase de sa préparation, à Grafenwöhr, en Allemagne.

BELUFIL 14-02 se prépare pour l’agrégation ONU

Une semaine après l’arrivée du détachement BELUFIL 14-02 au Liban, une attention particulière est portée aux entraînements du peloton déminage et du service médical.

BELUFIL 14-02 débute officiellement

Un vent nouveau souffle sur la ville libanaise d’At-Tiri. Ce mercredi 26 février 2014, le détachement des démineurs belges a été relevé. Le major Patrick Eysermans a repris le commandement du capitaine-commandant Karl Thomas.

Pages