-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d’effectifs. Elle se compose de deux brigades avec une unité d’artillerie, deux bataillons du génie et des troupes de reconnaissance. Trois unités logistiques et trois groupes de télécommunication (CIS), ainsi que quatre camps d’entraînement et un centre de formation destiné aux troupes terrestres complètent la liste.

Au total, 12.000 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s’entraîner pour les missions à l’étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, sur terre comme en mer : coaching en Afghanistan, déminage au Liban, formation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, sécurité au Mali, embarquement sur navires…

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales et effectuent un large éventail de missions. Sur le territoire belge également, les troupes terrestres offrent un appui à la population et assurent la défense du pays.

Leur devise est With people, amongst people parce qu’un militaire de la Composante Terre est toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec ses collègues, il est en contact direct avec civils et opposants. Sa mission est un défi permanent.

articles récents

Mines, armes sournoises

Par le biais de l'exposition photos « Mines, armes sournoises », le Musée de l'Armée met en exergue ce sujet grave et toujours actuel.

Les pathfinders reconnaissent des zones de largage au Canada

Nous n'avons pas rencontré que des pilotes lors de l'exercice international canadien Maple Flag, mais également des pathfinders belges et néerlandais.

70 militaires Belges à la mission EUTM au Mali

Notre pays enverra environ 70 militaires pour une mission de force protection dans le camp d'instruction de Koulikoro. Le personnel comprendra une compagnie d'Etat-major, un élément d'appui et un peloton de force protection.

De nouvelles unités belges au Liban

Le 21e détachement BELUFIL (Belgian Luxemburg Forces In Libanon) a repris le flambeau de son prédécesseur BELUFIL 13/02, le 11 juin 2013. Après une courte période de transition, ces militaires travailleront dans la ville libanaise d'At Tiri.

Crazy Trip: le récit complet

Une guerre civile s'annonce dans la ville fictive de Baltonia. Depuis l'élection du président, le désordre politique grandit, mettant ainsi en péril la sécurité des citoyens.

Pages