-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d'effectifs. Elle se compose de deux brigades incluant une unité d'artillerie, de deux bataillons du génie, d'un bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance), de deux unités logistiques et de trois groupes de Systèmes de Communication et d'Information (CIS). Une troisième unité logistique, une unité de la Police Militaire, une unité Information Operations, le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE), une unité Field Accomodation (FAU), un groupe Movement Control (MCG) ainsi que quatre camps d'entraînement et un centre de formation destinés aux troupes terrestres complètent le dispositif.

Quelque 10 500 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s'entraîner pour les opérations à l'étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, et ce sur terre comme sur mer : participation à la coalition de l'OTAN dans les pays baltes, appuis en Afghanistan, à l'armée irakienne et à la coalition en Irak, appuis au Mali, Boarding team à bord de navires, participation aux PPM dans divers pays africains.

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales. Ces dernières effectuent un large éventail de missions. Les troupes terrestres offrent également un appui à notre population et assurent ainsi notre défense.

La devise de cette composante est With people, amongst people and for the people parce que ses militaires sont toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec leurs collègues, ils sont en contact direct avec les civils et leurs opposants. Leurs missions constituent des défis à relever en permanence.

Le Quartier Général de la Brigade Motorisée

Bataillon 12 de Ligne Prince Léopold-13 Ligne (Spa), Bataillon Carabiniers Prince Baudouin-Grenadiers (Bourg-Léopold), Bataillon Libération-5 Ligne (Bourg-Léopold), Bataillon de Chasseurs Ardennais (Marche-en-Famenne), Bataillon 1/3 Lanciers (Marche-en-Famenne), Bataillon ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance) (Heverlee), Bataillon d'Artillerie (Brasschaat), Bataillon 4 Génie (Amay), Bataillon 11 Génie (Burcht), 4 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Marche-en-Famenne), 10 Groupe Systèmes de Communication et d'Information (Bourg-Léopold), 4 Bataillon Logistique (Marche-en-Famenne), 18 Bataillon Logistique (Bourg-Léopold), Camp Beverlo (Bourg-Léopold), Camp Marche
(Marche-en-Famenne).

Le Quartier Général de la Special Operations Regiment

2 Bataillon de Commandos (Flawinne), 3 Bataillon de Parachutistes (Tielen), Special Forces Group (Heverlee), Centre d'Entraînement de Commandos (Marche-les-Dames), Centre d'Entraînement de Parachutistes (Schaffen), 6 Groupe Systèmes de Communications et d'Information (Peutie)

articles récents

Des parachutistes s'aguerrissent aux opérations spéciales

Du 8 au 22 mars derniers, le 3 Bataillon de Parachutistes organisait un exercice de grande ampleur dans le domaine militaire de Lehnin en Allemagne. Cet entraînement était l'un des nombreux planifiés par les troupes du Special Operations Regiment (SOR). Il faut, en effet, beaucoup de temps et d'efforts pour s'exercer et se préparer à mener des opérations spéciales.

Un nouveau hall d’entraînement ouvre à Bourg-Léopold

Le Centre d’Instruction de Base et d’Écolage de Bourg-Léopold s’est enrichi d’un centre d’instruction. Le 27 mars dernier, le lieutenant général Jan Hennes, directeur général des Ressources humaines, inaugurait cet Instruction and Training Facility (ITF).

Le Bataillon Libération - 5 Ligne se prépare

Au cours des deux dernières semaines, le Bataillon Libération - 5 Ligne occupait une partie du terrain d’entraînement d’Hammelburg en Allemagne. Pendant cette période intensive, les militaires peaufinaient leurs compétences tactiques. Ils se préparaient afin de participer à l'opération enhanced Forward Presence (eFP) de l’OTAN qui aura lieu en Lituanie dès le second semestre 2019.

Le ministre de la Défense Didier Reynders rencontre des militaires du 22 mars 2016

Dans le cadre des commémorations du 22 mars 2016, le site de l’Hôpital Militaire Reine Astrid (HMRA) de Neder-Over-Heembeek fut choisi comme lieu de rencontre. En effet, le ministre de la Défense Didier Reynders s’entretenait avec des militaires impliqués dans les soins prodigués aux victimes après les attentats.

La Belgique se souvient

Aujourd’hui, les Belges commémorent les attentats du 22 mars 2016. Les attaques perpétrées à l'aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek à Bruxelles firent 32 victimes.

Pages