-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d’effectifs. Elle se compose de deux brigades avec une unité d’artillerie, deux bataillons du génie et des troupes de reconnaissance. Trois unités logistiques et trois groupes de télécommunication (CIS), ainsi que quatre camps d’entraînement et un centre de formation destiné aux troupes terrestres complètent la liste.

Au total, 12.000 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s’entraîner pour les missions à l’étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, sur terre comme en mer : coaching en Afghanistan, déminage au Liban, formation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, sécurité au Mali, embarquement sur navires…

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales et effectuent un large éventail de missions. Sur le territoire belge également, les troupes terrestres offrent un appui à la population et assurent la défense du pays.

Leur devise est With people, amongst people parce qu’un militaire de la Composante Terre est toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec ses collègues, il est en contact direct avec civils et opposants. Sa mission est un défi permanent.

articles récents

Nouveau dépôt de carburant à Grobbendonk

Le 29e Bataillon Logistique de Grobbendonk a un nouvel entrepôt de carburant. Le vice-premier et ministre de la Défense Pieter De Crem l’a officiellement présenté le 25 mars 2014 en même temps que la nouvelle installation de remplissage.

ARYM se joint au battle group belge

Un contingent de l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM) intégrera le battle group européen dirigé par la Belgique dès juillet 2014. C’est ce qu’ont annoncé officiellement les représentants militaires des six pays participants, le 24 mars dernier.

Le SEDEE a déterré 771 projectiles

Le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) a enlevé tous les projectiles entre Moorslede et Passendale. Son personnel a déterré 771 projectiles soit 7 tonnes de matériel.

Les forces spéciales testent le FRISC en Norvège

Le Special Forces Group belge a pris part à l’exercice Cold Response à Ramsund, en Norvège. C’est là qu’il a testé les nouveaux canots pneumatiques : Fast Raiding Interception & Special Forces Craft (FRISC). Du 10 au 19 mars, nos militaires vont évaluer les réactions de ces embarcations dans un froid extrême.

Les démineurs achèvent leur travail sur un Blue Point

Au Sud-Liban, les Belges ont achevé leur travail de déminage sur le Blue Point AP295, proche de la frontière avec Israël. Ils travaillent pour UNIFIL, la force ONU au Liban. Par le biais de points bleus, ils instaurent une ligne de démarcation, la Blue Line, entre le Liban et Israël.

Pages