-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Terre

La Composante Terre est la plus importante en termes d’effectifs. Elle se compose de deux brigades avec une unité d’artillerie, deux bataillons du génie et des troupes de reconnaissance. Trois unités logistiques et trois groupes de télécommunication (CIS), ainsi que quatre camps d’entraînement et un centre de formation destiné aux troupes terrestres complètent la liste.

Au total, 12.000 hommes et femmes y travaillent. Leur mission est de se préparer et de s’entraîner pour les missions à l’étranger. La Composante Terre envoie en permanence des centaines de militaires dans le monde, sur terre comme en mer : coaching en Afghanistan, déminage au Liban, formation en République démocratique du Congo (RDC) et au Burundi, sécurité au Mali, embarquement sur navires…

La Composante Terre et ses 35 unités sont impliquées dans de nombreuses opérations internationales et effectuent un large éventail de missions. Sur le territoire belge également, les troupes terrestres offrent un appui à la population et assurent la défense du pays.

Leur devise est With people, amongst people parce qu’un militaire de la Composante Terre est toujours sur le terrain et au cœur des conflits. Avec ses collègues, il est en contact direct avec civils et opposants. Sa mission est un défi permanent.

articles récents

Chaleureux témoignage de reconnaissance

Les militaires, qui surveillent toujours nos rues, recevaient une visite particulière le lundi 24 décembre. Le ministre de la Défense, le chef de la Défense ainsi que le chef de la Composante Terre leur mettaient, en effet, du baume au cœur.

La Marine à la barre du commandement de la province de Flandre-Occidentale

La semaine dernière, la Flandre-Occidentale accueillait un nouveau commandant de province. Le capitaine de frégate Philippe Decock reprenait le poste du lieutenant-colonel Christophe Onraet partant à la retraite.

Un nouveau satellite d'observation soutient les opérations militaires

La France a lancé son premier nouveau satellite d'observation militaire CSO-1 depuis le Centre Spatial guyanais (CSG) de Kourou en Guyane française. Ce site est appelé centre de lancement de l’Europe.

Première réunion franco-belge dans le domaine de la mobilité terrestre

Son Comité Directeur (CODIR) se réunissait le 12 décembre dernier. Institué par l’accord intergouvernemental signé le 7 novembre 2018 par le ministre français des Armées Florence Parly et le ministre de la Défense belge de l’époque Steven Vandeput, il fixe les orientations et supervise un partenariat stratégique entre nos deux pays.

Le chef de la Défense remercie les militaires en opération

Comme le veut la tradition annuelle, le chef de la Défense remercie personnellement les militaires belges pour leur engagement. Du 10 au 13 décembre, le général Marc Compernol rendait visite au personnel sur divers théâtres d’opération.

Pages