-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Médicale

Le capital humain de la Défense est sa plus grande richesse. Aussi, la santé de chaque membre du personnel constitue l'une de ses priorités. Si le militaire n'est pas en bonne santé, il ne peut assurer sa mission correctement.

Le rôle de la Composante Médicale repose sur : l'appui médical fourni lors des opérations militaires, celui nécessaire à la formation, l'entraînement et le maintien des compétences de l'ensemble de son personnel et l'aide à la nation dont les catastrophes constituent un exemple.

Disposer de soins médicaux qualitativement équivalents à ceux prodigués sur le territoire national est essentiel pour le personnel appelé à participer aux opérations extérieures. Lors de ces déploiements, la Composante Médicale veille à fournir un appui de première ligne et spécialisé, un soutien logistique médical et un contrôle d'hygiène et vétérinaire.

Pour préparer le personnel à ses diverses missions, elle assure également la sélection, le suivi, le maintien et la restauration de l'aptitude médicale du militaire.

Le métier de militaire présentant certaines spécificités, la composante apporte également, en Belgique, un complément à la médecine civile et ceci aussi bien dans le domaine de la médecine de première ligne que dans certaines spécialités de la médecine hospitalière.

articles récents

BELUFIL 14-02 commémore les militaires décédés

La mort des dix para-commandos belges survenue le 7 avril 1994 au Rwanda, a fait de cette date un repère permettant à la Défense de commémorer tous les militaires belges décédés au cours d’une opération à l’étranger. Une cérémonie s’est également tenue dans le camp libanais d’At-Tiri. Le détachement BELUFIL 14-02 a rendu hommage aux collègues disparus à l’occasion d’une courte cérémonie.

Nouveaux défis pour les démineurs au Liban

Une semaine après la fin de mission sur le Blue Point AP-295 au Sud-Liban, les démineurs du 11 Bataillon Génie entament un nouveau challenge. Ils s’y attellent depuis le samedi 22 mars. Leur tâche : s’occuper du Blue Point B75 à proximité de la petite ville d’Houla, située le long de la frontière avec Israël.

Plan catastrophe pour Army Fish

La fête bat son plein au village lorsqu’ un incendie se déclare dans un hangar non loin des festivités. Bilan : plusieurs blessés et un mort. Tel est le scénario mis en place pour Army Fish, un exercice catastrophe qui s’est déroulé le 1er avril 2014 au quartier Sous-lieutenant Baron van Zuylen van Nyevelt, à Berlaar.

Froidure et altitude dans le caisson hypobare

L’École Royale Militaire (ERM) et la Vrije Universiteit Brussel (VUB) travaillent conjointement sur une étude relative à la fatigue. Elles testent les effets des écarts d’altitude et de température sur le corps humain dans le caisson hypobare de l’Hôpital Militaire Reine Astrid.

Les démineurs achèvent leur travail sur un Blue Point

Au Sud-Liban, les Belges ont achevé leur travail de déminage sur le Blue Point AP295, proche de la frontière avec Israël. Ils travaillent pour UNIFIL, la force ONU au Liban. Par le biais de points bleus, ils instaurent une ligne de démarcation, la Blue Line, entre le Liban et Israël.

Pages