-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Composante Médicale

Le capital humain de la Défense est sa plus grande richesse. Aussi, la santé de chaque membre du personnel constitue l'une de ses priorités. Si le militaire n'est pas en bonne santé, il ne peut assurer sa mission correctement.

Le rôle de la Composante Médicale repose sur : l'appui médical fourni lors des opérations militaires, celui nécessaire à la formation, l'entraînement et le maintien des compétences de l'ensemble de son personnel et l'aide à la nation dont les catastrophes constituent un exemple.

Disposer de soins médicaux qualitativement équivalents à ceux prodigués sur le territoire national est essentiel pour le personnel appelé à participer aux opérations extérieures. Lors de ces déploiements, la Composante Médicale veille à fournir un appui de première ligne et spécialisé, un soutien logistique médical et un contrôle d'hygiène et vétérinaire.

Pour préparer le personnel à ses diverses missions, elle assure également la sélection, le suivi, le maintien et la restauration de l'aptitude médicale du militaire.

Le métier de militaire présentant certaines spécificités, la composante apporte également, en Belgique, un complément à la médecine civile et ceci aussi bien dans le domaine de la médecine de première ligne que dans certaines spécialités de la médecine hospitalière.

articles récents

Le Daily Star à At-Tiri

Le déminage est terminé pour l’actuel contingent belge au Liban. Au total, il a détruit 92 mines anti-personnel et libéré 397,5 mètres-carré. Cette semaine de travail était l’occasion pour le journal libanais The Daily Star de venir jeter un œil sur le travail des Belges.

Médailles pour les militaires au Liban

Dans le camp d’At-Tiri, des pièces de métal couleur or et reliées à un ruban bleu-vert brillent sous les rayons dardant sans pitié sur le coussin. C’est le mercredi 4 juin, le jour de la remise des médailles pour les militaires du détachement BELUFIL 14-02 (Belgian Luxembourg Forces In Lebanon). Après plus de 90 jours sur théâtre d’opération, ils reçoivent leur médaille de l’ONU bien méritée.

UNIFIL Peacekeepers Day à Naqoura

Les troupes de United Nations Interim Forces in Lebanon (UNIFIL) ont commémoré les Casques bleus qui ont perdu la vie depuis le début des opérations de l’ONU en 1978. Cela s’est déroulé durant le International Day of UN Peacekeepers du jeudi 29 mai au quartier général de l’ONU à Naqoura. Les Belges ont également envoyé une petite délégation pour prendre part à la parade.

Tirs à balles réelles au Liban

Les vagues de la mer Méditerranée s’échouent sur les rochers de la côte libanaise de Naqoura en lâchant des gouttelettes d’eau salée dans l’air et sous un soleil radieux. Soudain, au loin, des coups de feu claquent. Non, l’armée israélienne n’a pas traversé la frontière. Il s’agit de militaires belges qui effectuent leurs tests annuels de tirs de combat.

B-FAST en Bosnie inondée

Une équipe B-FAST a pris la direction de la Bosnie-Herzégovine, le lundi 19 mai, pour une mission d’assistance. La colonne de camions s’est mise en route le matin, vers 8 heures, de la caserne de Peutie. Parmi les secouristes, figurent quatre militaires spécialisés dans les situations d’urgence.

Pages