-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Un Belge à la tête d'une flotte de navires de lutte contre les mines de l'OTAN

Un Belge à la tête d'une flotte de navires de lutte contre les mines de l'OTAN

Le lundi 15 janvier, le capitaine de frégate Peter Ramboer reprendra le commandement de la flotte permanente de l'OTAN SNMCMG1 (Groupe permanent de lutte contre les mines de l'OTAN 1) au Commandant letton Gvido Laudups. Après un commandement belge réussi au Mali, l'OTAN est confiante en la Belgique et lui confère à nouveau, après six ans, le commandant d'une des flottes de l'OTAN. La cérémonie aura lieu à la base navale de Zeebrugge sous la présidence de l'amiral de division Wim Robberecht, Commandant de la marine et adjoint à l'Amiral Benelux.

Le capitaine de frégate Peter Ramboer dirigera pendant près d'un an la flotte permanente de lutte contre les mines de l'OTAN. Il sera assisté d'une équipe internationale qui, en plus de la planification des exercices et des opérations, assure également la liaison avec le Quartier Général Maritime à Northwood (Royaume-Uni). L'état-major embarquera pour les six premiers mois à bord du navire de soutien de sous-marin néerlandais Zr.Ms.A900 Mercuur. La tâche principale du Mercuur est de soutenir les sous-marins mais il peut également être utilisé comme navire de commandement. Pour les 6 derniers mois de l'année 2018, le navire de soutien logistique et de commandement belge A960 Godetia deviendra le navire-amiral du groupe.