-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

SEDEE et Search and Rescue, un aperçu de 2017

SEDEE et Search and Rescue, un aperçu de 2017

En plus des missions de sécurité à l’intérieur et à l’extérieur du pays, la Défense a également une tâche spécifique dans le cadre de l’aide à la nation.  En 2017, le service de déminage SEDEE et les hélicoptères de la base aérienne de Koksijde ont été disponibles 24 heures sur 24 pour agir.  Au total, ces unités ont effectués 3 588 interventions.  

Le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) a reçu 3 484 appels l’année dernière, dont 3 322 pour l’évacuation de restes de munitions des deux Guerres mondiales.  Il convient de noter la diminution du nombre d’interventions en rapport avec le terrorisme et le grand banditisme.  Ces interventions pour des alertes à la bombe ou des objets suspects sont passées de 207 en 2016 à 162 l’année dernière. Ce chiffre atteint à nouveau progressivement le niveau d’avant les attentats dans notre pays.  

Ce fut également une année de transition pour les hélicoptères «  Search and Rescue ».  Les deux tiers des 104 interventions en mer ont été réalisées par l’hélicoptère Caiman NH90.  Le Seaking a volé 40 fois l’année dernière pour des personnes en détresse.  Ces deux types d’hélicoptères de sauvetage ont principalement cherché des noyés et des personnes disparues et ont transporté des malades et des blessés vers d’hôpitaux.