-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Guardex 18: Exercice international en Mer du Nord

Guardex 18: Exercice international en Mer du Nord

Les 2 et 3 octobre, l'exercice international « Guardex 18 » sera organisé par les deux services composants la partie opérationnelle de la Garde côtière belge, le Centre de Secours et de Coordination Maritime (MRCC - Maritiem Reddings- en Coördinatiecentrum) à Ostende et le Carrefour d’Information Maritime (CIM) à Zeebruges.

Le 2 octobre, l'accent sera mis sur l'aspect de la sécurité maritime: une opération SAR (Search And Rescue) sera déclenchée par le MRCC quand un navire lancera un message de détresse. Des victimes tomberont par-dessus bord et les grands moyens seront déployés pour leur porter secours : des moyens nationaux de la défense (hélicoptères, patrouilleurs) et de la Communauté Flamande (VBZR, Ship Support) ainsi que des moyens  internationaux provenant des pays voisins (la France avec un hélicoptère type Dauphin et un patrouilleur, et les Pays-Bas avec l’avion Dornier).

Des navires de sauvetage seront envoyés sur les lieux du drame et un pré-triage des naufragés blessés sera exécuté à bord. L’évacuation des victimes par moyens aériens et maritimes sera ensuite mise en place. Une fois arrivé sur la terre ferme, les victimes seront prises en charge par les services du gouverneur de Flandre occidentale.

Le 3 octobre, l’accent sera mis sur une vaste action antiterroriste dans laquelle un navire de garde dans le parc éolien est détourné par des terroristes. L'alarme se fera via le CIM, qui utilisera à son tour tous les moyens disponibles pour neutraliser les terroristes. À cette fin, le groupe d'intervention spécial de la police fédérale, les forces spéciales de la défense et l'appui aérien de ces deux unités seront déployés. En outre, les marines belge et allemande déploieront deux patrouilleurs, avec entre autre l’OSC (On Scene Commander) à bord pour assurer la coordination de l’intervention.

L'objectif de cet exercice réaliste est de contrer une éventuelle attaque terroriste via la mer.

Guardex a été organisé pour la visite de délégations internationales de garde-côtes en Belgique. Ces délégations vont se réunir en Belgique pour la réunion North Atlantic Coastguard Forum”  (NACGF) à Ostende. L'exercice Guardex fait partie de ce sommet. Le NACGF regroupe des organisations de garde-côtes de 20 États membres qui encouragent la coopération mutuelle, développent des réseaux et échangent des informations et des expériences. Ils le font dans des groupes de travail sur des thèmes tels que: l’environnement, la pêche, la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et la recherche et le sauvetage.