-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Un nouveau satellite d'observation soutient les opérations militaires

Un nouveau satellite d'observation soutient les opérations militaires

 

La France a lancé son premier nouveau satellite d'observation militaire CSO-1 depuis le Centre Spatial guyanais (CSG) de Kourou en Guyane française. Ce site est appelé centre de lancement de l'Europe.

La capacité spatiale (Composante Spatiale Optique - CSO) fait partie du programme français MUSIS (Multinational Space-based Imaging System) ouvert aux partenaires européens. La Belgique participe à ce programme à concurrence de quelque 100 millions d'euros. La Défense et le Belgian Federal Science Policy Office (BELSPO) participent chacun pour une moitié de l'investissement. Une majeure partie de ce montant a l'assurance d'engendrer des retombées industrielles dans le secteur spatial belge. Thales Alenia Space qui travaille sur la charge utile (payload) en bénéficie tout particulièrement. Le programme s'inscrit dans dans une démarche de complémentarité des capteurs et de fédération d'une Europe spatiale de la Défense.

La CSO, une constellation de trois satellites d'observation, offre un meilleur support aux opérations militaires avec une résolution d'image supérieure de jour comme de nuit. Cela accroît également la souplesse lors d'une installation dans une zone de crise. Le nombre de points d'observation lors de chaque passage au-dessus de zones déterminées a été augmenté. La CSO garantit donc un plus grand nombre d'images de meilleure qualité et disponibles plus rapidement. La Belgique était copropriétaire de l'ancien système HELIOS II. Avec son successeur, la CSO, elle intègre une collaboration binationale.

L'indépendance de l'évaluation d'une situation est désormais garantie par l'utilisation d'une gamme de capteurs très complète et variée (spatiale, aérienne, maritime et terrestre). Dans ce cadre, les satellites d'observation occupent une place incontestable : ils offrent une couverture mondiale, permettent de survoler sans contrainte légale et pallient un éventuel manque de présence au sol. Ils constituent l'une des sources les plus importantes en matière d'images.