-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Un Antonov transporte des hélicoptères belges au Mali

Un Antonov transporte des hélicoptères belges au Mali

 

Pour la deuxième fois dans le même laps de temps, un avion Antonov atterrissait à la base aérienne de Beauvechain le lundi 5 février dernier. Cet appareil, l'un des plus gros avions de transport au monde, avait pour mission de transporter deux hélicoptères belges NH90 au Mali. Ceux-ci participeront à la mission MINUSMA de l'ONU pendant au moins quatre mois.

Afin de transporter les hélicoptères au Mali, la Défense a fait appel à un avion de transport Antonov An-124-100 de la compagnie russe Volga-Dnepr. L'affrètement de cet appareil est effectué dans le cadre du programme OTAN SALIS (Strategic Airlift Interim Solution). Via ce programme, l'OTAN compense la pénurie d'appareils de transport stratégique en attendant la livraison des nouveaux avions A400M déjà commandés. Un hélicoptère NH90 ne peut, de plus, être chargé à bord des avions C-130 belges.

Voler avec des hélicoptères jusqu'au Mali n'est pas une meilleure option. La distance étant trop grande, le voyage nécessiterait trop d'heures de vol fort onéreuses. Des heures passées au détriment de l'opération pour laquelle ces machines sont réellement destinées. Le coût de l'entretien et des réparations serait également trop élevé.

Les hélicoptères, accompagnés de douze techniciens ayant fait le déplacement dans le même Antonov, arrivaient à Bamako, la capitale du Mali, le 5 février dernier. Sur place, ce personnel aura trois jours pour rendre à nouveau les NH90 opérationnels. Avec le reste du détachement belge composé d'une cinquantaine de militaires au total, tout le monde devrait être prêt à débuter les opérations sur le terrain le 9 février prochain.

Au Mali, les hélicoptères belges transporteront principalement des troupes et des blessés. Ces missions s'effectueront au départ de Gao dans le nord-est du pays. Ils opéreront au sein d'un détachement allemand déjà installé.

Pour les NH90, ce n'est pas une première en Afrique. À la fin de l'année dernière, ils prenaient déjà part à l'exercice Tropical Storm au Gabon. C'est, par contre, la première fois qu'ils sont engagés au sein d’une opération.