-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Transparence de la Défense

Transparence de la Défense

 

La semaine dernière, la Défense recevait la visite des représentants de 26 nations. Tous les cinq ans, et dans le cadre du « Document de Vienne », chaque pays partenaire donne un aperçu de ses installations et activités militaires. Cette année, c’était au tour de la Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg de les présenter.

Le « Document de Vienne » est un accord par lequel tous les pays partenaires aspirent à plus de sécurité et de confiance mutuelle. L’attitude transparente d’une force armée tend à démontrer qu’elle ne devrait pas être considérée comme un ennemi potentiel par les autres nations. Cette transparence se traduit par la visite d’une base aérienne et d’une caserne militaire du pays hôte.

Les visiteurs sont tour à tour des inspecteurs en armement nommés par leur pays pour effectuer les inspections. Tant des militaires que des civils font partie de ce groupe qui inspecte les unités et leur matériel sous statut diplomatique.

« Le BACA (Benelux Arms Control Agency) est le détachement qui organise la visite en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg », précisait le lieutenant-colonel Claude Moerman. « Au cours de leur visite, les membres de la délégation se font une idée de la vie militaire quotidienne de chaque pays, et ce depuis les divers cours de formation au fonctionnement de différentes unités. Lorsqu'il n'y a pas d'inspections en Belgique, notre détachement effectue des inspections similaires dans les autres pays. L'accent est principalement mis sur les pays qui faisaient partie de l'ancien pacte de Varsovie. »

Mercredi dernier, la visite de la base aérienne de Kleine-Brogel était au programme et le lendemain, tous se rendaient au quartier Léopold I de Bourg-Léopold.