-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Sommet mondial de lutte contre les mines à Zeebruges

Sommet mondial de lutte contre les mines à Zeebruges

 

Du 29 mai au 4 juin, ABNL (Amiral BENELUX) organisait des tests avec des engins de lutte contre les mines autonomes au large de la côte belge. Ces tests cadrent avec le remplacement des capacités de lutte contre les mines des marines belge et néerlandaise.

À l’occasion d’une étude de l’OTAN, menée dans les années 90, les grandes faiblesses des systèmes actuels ont été mises en exergue. Il était surprenant de constater que la détection des mines devenait plus difficile au fur et à mesure que la distance entre le senseur et la mine diminuait. Selon le concept belgo-néerlandais Next Generation, les senseurs doivent, à l’avenir, être déconnectés du système de lancement afin de pouvoir intervenir plus rapidement et plus efficacement mais surtout en toute sécurité. Ce n’est que de cette manière que la plate-forme et son équipage seront à l’abri du danger (mine).

Orientée vers les technologies de demain, la Marine veut remplacer sa capacité de lutte contre les mines par des systèmes autonomes afin d’améliorer les performances opérationnelles et la sécurité du personnel.

Durant quinze jours, les premiers tests se sont déroulés avec divers drones sous-marins et de surface provenant d'entreprises des quatre coins du monde. Le but était de tester et d’évaluer les systèmes autonomes mis en œuvre dans notre zone maritime. Les tests étaient donc programmés de manière à permettre une évaluation critique de la maturité de ces systèmes de chasse aux mines.

Pas question également de comparer les différents systèmes ou encore de privilégier un système particulier. En finalité, les résultats esquisseront les possibilités du futur concept MCM Stand-off.

Après ces tests, les Technology and Industry days s’invitaient à la base de Zeebruges les 15 et 16 juin. Durant ces deux jours, de nombreuses présentations et démonstrations de ces systèmes étaient proposées, faisant de Zeebruges, l’épicentre des techniques de chasse aux mines les plus récentes.