-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Quelques étapes pour se souvenir

Quelques étapes pour se souvenir

 

Nous sommes déjà pleinement habitués aux grandes commémorations autour de la Grande Guerre et, en particulier, à celles dans le Westhoek. De nombreux hommages organisés autour d'Ypres sont mis en évidence cette année. Mais il existe également des activités plus modestes dont les journaux ne parlent pas...

L'une d'elles était organisée lors d'un week-end spécial en ce début novembre. Une équipe internationale composée de militaires a commémoré en marchant les combats qui avaient eu lieu en 1917 à Passendale. Mark Hastings, un ancien militaire britannique devenu pompier à Londres, s'y était préparé avec ferveur depuis quelques années. Son grand-père figurait, en effet, parmi les nombreux militaires britanniques qui avaient combattu à Passendale.

Quelque 60 participants provenant de huit pays rejoignaient le marché de Poperinge le dimanche 4 novembre dernier. Parmi eux, quelques militaires belges sous le commandement du major Marilyne Mingou. Depuis de nombreuses années, elle dirige la Belgian-German Friendship Team, un groupe international de militaires participant à d'innombrables marches.

Après un bref accueil de membres de l'administration communale, le groupe rejoignait Ypres, où quatorze cornemuses les attendaient. Escorté par la police, il se rendait ensuite au Flanders Fields Museum afin d'y être reçu par les autorités communales.

La marche s'est poursuivie après une courte pause. Pour le groupe, le franchissement de la Porte de Menin en direction de Zonnebeke rejointe tard dans l'après-midi, était un moment particulièrement marquant.

Le lendemain, un soleil radieux accompagnait les marcheurs qui faisaient route vers Passendale. Une petite cérémonie avait lieu au monument canadien. La journée s'achevait ensuite à Tyne Cot, cimetière du Commonwealth britannique.