-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Quatre F-16 belges quittent l’Estonie

Quatre F-16 belges quittent l’Estonie

 

Le mercredi 10 janvier dernier, le dernier avion de chasse belge décollait d’Amari (Estonie) vers 14 heures. À l’issue d’une cérémonie officielle organisée un peu plus tôt, il mettait le cap sur la Belgique, achevant ainsi notre septième participation à la mission de surveillance Enhanced Air Policing Mission (EAPM) dans les pays baltes. Un détachement italien prenait ensuite le contrôle des opérations.

Le détachement belge était particulièrement fier de passer le flambeau aux Italiens. Les quelque cinquante personnes qui le composaient auront à nouveau clôturé avec brio leur participation à une mission « police de l’air » de l’OTAN.

Au cours des quatre mois écoulés, quatre F-16 étaient capables de décoller dans le quart d’heure pour intercepter un appareil non identifié. Cette mission de réaction rapide, communément appelée QRA (Quick Reaction Alert), a pour objectif d’intercepter des aéronefs tant civils que militaires.

Du 4 septembre 2017 au 9 janvier 2018, les pilotes belges auront effectué 26 A-Scramble ou interceptions d’avions non identifiés. Majoritairement composé de techniciens avions, le détachement ne se sera guère reposé pendant cette période totalisant plus de 340 heures de vol et 224 sorties.

Le général Riho Terras, commandant des forces armées estoniennes, a décerné une médaille à chaque militaire belge lors de la cérémonie officielle de « remise reprise ». Le cérémonial était rehaussé par la présence de Madame Kersti Kaljulaid, présidente de l’Estonie et d’une délégation belge dont le général de brigade Claude Antoine prenait ensuite la parole afin de féliciter le détachement.