-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Première réunion franco-belge dans le domaine de la mobilité terrestre

Première réunion franco-belge dans le domaine de la mobilité terrestre

 

Son Comité Directeur (CODIR) se réunissait le 12 décembre dernier. Institué par l'accord intergouvernemental signé le 7 novembre 2018 par le ministre français des Armées Florence Parly et le ministre de la Défense belge de l'époque Steven Vandeput, il fixe les orientations et supervise un partenariat stratégique entre nos deux pays.

Le partenariat Scorpion intervient à l'occasion du renouvellement de la brigade motorisée belge et du segment blindé médian français dans le cadre du programme Scorpion. Il doit garantir une interopérabilité maximale en opération.

Le programme Scorpion dépasse tout ce qui se développe actuellement en Europe et même dans l'OTAN. Les personnels belge et français connectés ainsi que tous les systèmes d'armes pourront ainsi utiliser les informations disponibles de manière optimale.

Les véhicules seront, quant à eux, livrés à notre Composante Terre dès 2025. Scorpion porte, entre autres, sur l'acquisition de 382 véhicules blindés multirôles Griffon et de 60 engins blindés de reconnaissance et de combat Jaguar complètement équipés selon ses critères.

Le lieutenant général Rudy Debaene, Directeur national de l'armement, et le général-major Marc Thys, chef de notre Composante Terre coprésident le CODIR avec de hautes autorités françaises.

Cette première réunion permettait de lancer officiellement les travaux de trois comités de pilotage (COPIL). Ceux-ci traitent de la cohérence capacitaire entre les deux pays, de la collaboration dans le partenariat armement et de la supervision des contrats d'acquisition.

Outre la rédaction d'une feuille de route fixée pour chaque comité, ce CODIR s'achevait par la signature du Plan de Management Étatique du partenariat par ses coprésidents.