-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Philippe Goffin rend visite à la Marine

Philippe Goffin rend visite à la Marine

 

Le 27 janvier dernier, Philippe Goffin, ministre de la Défense, visitait la base navale de Zeebruges afin de découvrir le matériel, les nouvelles technologies et rencontrer les équipages.

« Si on veut bien mesurer ce que les quatre composantes de la Défense représentent, il faut se déplacer », confiait l’amiral de division Wim Robberecht, chef de la Marine. Sa composante était la première à recevoir la visite du ministre.

Cette dernière commençait par un bref exposé de la situation de la Marine, évoquant notamment les projets en cours, futurs mais aussi les défis à venir. L’un de ceux-ci sera d’engager davantage de personnel afin d’atteindre l’objectif des 2 400 personnes (contre un peu moins de 1 600 à l’heure actuelle) à l’horizon 2030. « La Marine représente actuellement 6% des effectifs de la Défense. Cela pose problème pour une nation à vocation maritime », déplorait l’amiral.

Quelques minutes plus tard, Philippe Goffin rencontrait le personnel du Carrefour d’Information Maritime (CIM) chargé de recueillir de nombreuses informations (sur les navires, les cargaisons, les éventuels incidents, les activités de pêche ou encore la pollution) afin d’assurer la sécurité côtière.

Place fut ensuite faite à plusieurs démonstrations permettant d’apprécier des techniques innovantes. Parmi elles, la maintenance à distance ou encore un simulateur d’incendie. Ces nouvelles techniques sont destinées à l’amélioration de la formation des stagiaires mais aussi, dans certains cas, à réduire l’empreinte écologique.

La visite du M916 Bellis, l’un des cinq chasseurs de mines dont dispose la Marine, achevait ces rencontres. Ce navire est capable de détecter et de neutraliser différents types de mines.

Le ministre exprimait une certaine satisfaction en fin d’après-midi. « J’ai pu constater beaucoup d’engagements, du professionnalisme, de la qualité et du sérieux », concluait-il.